Chargement…

Après son licenciement par le quotidien « Saarbrücker Landeszeitung » qui s’était « auto-mis au pas », Johannes Hoffmann a fondé le journal d’opposition « Neue Saarpost », s’affirmant comme le leader politique de l’opposition chrétienne à Hitler en Sarre.

1947

State Chancellery Saarland

State Chancellery Saarland

Après son licenciement par le quotidien « Saarbrücker Landeszeitung » qui s’était « auto-mis au pas », Johannes Hoffmann a fondé le journal d’opposition « Neue Saarpost », s’affirmant comme le leader politique de l’opposition chrétienne à Hitler en Sarre. On le voit ici à son bureau au journal « Neue Saarpost ». A l’issue du plébiscite, Hoffmann a émigré, via le Luxembourg et la France, au Brésil. En 1947, il a été élu premier Ministre-Président sarrois.

Afficher moinsEn savoir plus

Détails

  • Titre: Après son licenciement par le quotidien « Saarbrücker Landeszeitung » qui s’était « auto-mis au pas », Johannes Hoffmann a fondé le journal d’opposition « Neue Saarpost », s’affirmant comme le leader politique de l’opposition chrétienne à Hitler en Sarre.
  • Date: 1947

Recommandations

Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil