Chargement…

Boe, le bœuf du carnaval d’Ottana

Marie-Pascale Mallé

Mucem

Mucem

Les carnavals et mascarades de l’hiver apparaissent sous bien des aspects comme des fêtes de transition entre une année et la suivante. Ce cliché, réalisé dans le cadre d’une enquête ethnographique de plusieurs années sur les carnavals d’Europe et de Méditerranée, révèle plusieurs caractéristiques communes à toutes ces célébrations. On y voit un homme déguisé en boe, personnage typique de la région d’Ottana en Sardaigne, celui du bœuf sauvage domestiqué au cours du carnaval. Comme bien des figures des mascarades de l’hiver, il porte de lourdes cloches qu’il fait résonner au rythme de sa marche. Le vacarme de ces sonneurs de cloches contribue symboliquement à faire recommencer une nouvelle année sur des bases saines en perturbant le silence oppressant de l’hiver, en faisant fuir les démons et en reproduisant le tohu-bohu originel qui a précédé la création du monde.
On devine également à l’arrière-plan les flammes d’un bûcher. Le feu, sa chaleur et sa lumière occupent en effet une place centrale dans le carnaval, par exemple lors de la Saint-Antoine, le 17 janvier, dans la région de Naples, en Sardaigne ou encore dans les Baléares. Le feu est un outil de purification symbolique au moment du changement d’année, pendant la saison froide où les jours sont courts, il annonce la victoire de la lumière sur l’obscurité, de la chaleur sur le froid, de la vie sur la mort.

Afficher moinsEn savoir plus

Détails

  • Titre: Boe, le bœuf du carnaval d’Ottana
  • Créateur: Marie-Pascale Mallé
  • Lieu: Ottana, Sardaigne, Italie

Recommandations

Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil