Chargement…

Clepsydre à tambour

Anonyme1700

Musée des arts et métiers

Musée des arts et métiers

Tout d’abord fondée sur l’observation des astres, la mesure du temps s’est faite à l’aide de dispositifs matérialisant l’écoulement du temps par celui, bien visible, de l’eau (clepsydre) ou du sable (sablier). L’utilisation de l’eau remonte à l’Égypte ancienne, vers 1800 av. J.-C. Bien plus tard, on perfectionne la clepsydre en y ajoutant un « tambour » divisé en compartiments et suspendu par deux ficelles entre deux échelles graduées. En passant d’un compartiment à l’autre, l’eau fait tourner le tambour qui descend, petit à petit, le long des échelles, indiquant le temps qui passe. Ce dispositif manque toutefois de précision, et le perfectionnement et la miniaturisation de la mécanique tendent bientôt à le remplacer par des horloges à ressorts.

Afficher moinsEn savoir plus

Détails

  • Titre: Clepsydre à tambour
  • Créateur: Anonyme
  • Date: 1700
  • Date de création: 1700
  • Provenance: Musée des arts et métiers
  • Mots clés du sujet: Horloge / Horlogerie / Mesure du temps
  • Type: Bois, étain, alliage ferreux
  • Contributeur: Auteur : Lionel Dufaux
  • Numéro d'inventaire: Inv. 20290
  • Crédits: © Musée des arts et métiers-Cnam/photo Sylvain Pelly

Recommandations

Accueil
Explorer
À proximité
Profil