Carregando

Correspondência

François Le Lionnais

Projeto Portinari

Projeto Portinari
Rio de Janeiro, Brasil

Comenta assuntos pessoais.

Mostrar menosMais informações
  • Título: Correspondência
  • Criador: François Le Lionnais
  • Data de criação: 1947-07-15
  • Local: Paris FRA, Rio de Janeiro RJ
  • Procedência: Acervo do Projeto Portinari
  • Transcrição: CO-2832 Le Lionnais, François. [Carta] 1947 juil. 15, Paris [para] Candido Portinari, Rio de Janeiro, RJ. 2 p. [francês][datilografado] Cher Ami, J’ai bien reçu, il y a déjà quelques semaines, et par l’aimable intermédiaire de Monsieur de Castro Maya, l’ouvrage sur le jeu d’échecs que vous lui aviez remis à mon intention. Cela m’a fait doublement plaisir. D’abord, en me donnant de vos bonnes nouvelles, qui m’ont été confirmées téléphoniquement par M. de Castro Maya ; ensuite en me rappelant notre amitié. Il s’agit d’un ouvrage qui manquait dans ma bibliothè que échiquéenne (vous savez que je possède 1.400 ouvrages sur le jeu d’échecs) et dont la lecture me fait un grand plaisir. Ai-je besoin de vous dire que si je puis vous être utile à Paris en vous rendant un service analogue ou tout autre, je le ferai bien volontiers. Je serais très heureux d’avoir à l’occasion un mot de vous me disant si vous êtes en bonne santé ainsi que Madame Portinari et votre jeune héritier. Je suppose que les occupations ne vous manquent pas au Brésil et je serais très heureux d’apprendre que toutes vos activités vous donnent entière satisfaction. De mon côté je suis débordé par la multiplicité de mes travaux et de mes occupations. Vous savez que je ne me consacre pas exclusivement aux mathé matiques et aux sciences et que ma prédilection pour les arts abosrbe une bonne partie de mon temps. Je termine la publication d’un gros ouvrage écrit en collaboration avec quarante-cinq autres auteurs sous ma direction. Il s’appellera “Les Grands Courants de la Pensée mathématique” et s’addressera au plus large public possible. Après cet ouvrage, je mets en route ceux qui sont destinés à lui faire suite et qui seront consacrés cuccessivement aux sciences physiques, aux sciences biologiques, aux sciences humaines et à la philosophie. C’est une entreprise de longue haleine qui portera sur plusieurs années. Nous avons eu quelques très belles expositions dans ces derniers mois. Notamment, au Musée de l’Orangerie, une expositiom des primitifs flamands qui a été pour moi, non seulement un sujet d’admiration, mais aussi de réflexion car elle posit bien de problèmes tant techniques qu’esthétiques et sociaux . Au début de l’automne nous allons avoir une exposition tout à fait remarquable, consacrée aux chefs d’oeuvres des nusées de Vienne. Je suis très impatient de la voir. Avez-vous entrepris de nouvelle grandes oeuvres ? Je serais vraiment très content si vous vouliez bien me tenir au courant de vos travaux. Vous m’aviez fait espérer de ne pas quitter Paris sans me faire cadeau de quelques dessins de votre main ; les évènements ne vous ont pas permis de le faire. Vous me rempliriez de joie en m’envoyant quelque chose maintenant. Tous nous amis se joignent à moi pour vous envoyer, ainsi qu’à Madame Portinari, nos meilleures pensées et notre très amical souvenir. François Le Lionnais
  • Tipo: carta
  • Editora: Projeto Portinari
  • Link externo: http://www.portinari.org.br
  • Direitos: François Le Lionnais
  • Tipo de dado na Coleção: CO
  • Número: 2832

Itens adicionais

Recomendado

Página inicial
Explorar
Por perto
Perfil