Chargement…

Jarre kabyle

Vers 1910-1960

Mucem

Mucem

Cette jarre, comme l’ensemble de la poterie modelée berbère présente dans toute l’Afrique du Nord, a été fabriquées avec une terre locale, collectée à Jijel, puis modelée à la main et avec une raclette. Ce mode de fabrication autorise une grande liberté de variations dans les formes de la jarre, successivement tronconique, bombée ou convexe, avec plusieurs ruptures du profil et arêtes, une souplesse qui n’est pas possible dans la céramique montée au tour. La fabrication comme la décoration des poteries berbères est exclusivement le fait des femmes, qui suivent des traditions techniques et des répertoires décoratifs ancestraux. Leur production est destinée à un usage domestique (conservation, préparation et service des aliments) relativement éphémère étant donné la fragilité des poteries. Celle-ci est due en partie à leur mode de cuisson : les poteries sont d’abord simplement séchées à l’air libre, puis entassées et couvertes de combustible (plaques de bouse séchée et végétaux).
Cette jarre appartient à une collection constituée au fil des années par un médecin français qui travaillait à Jijel et dans ses environs et recevait régulièrement des poteries en guise de remerciement de la part des femmes qu’il avait accouchées, et un architecte urbaniste qui appréciait les qualités plastiques et esthétiques de la poterie de Kabylie. Ramenée en France lors de la décolonisation de l’Algérie, cette collection est restée longtemps dans l’appartement parisien de la famille, où elle conservait la mémoire d’une histoire de passages et d’échanges d’une rive à l’autre de la Méditerranée au cours du XXe siècle.

Afficher moinsEn savoir plus
  • Titre: Jarre kabyle
  • Date de création: Vers 1910-1960
  • Lieu: Jijel, Algérie
  • Dimensions physiques: 30 x 26,2 cm
  • Type: Terre cuite peinte

Recommandations

Accueil
Explorer
À proximité
Profil