Chargement…

La bicyclette de sécurité de Gendron

Société Canada Cycle and Motor1900

Musée des Sciences et Technologie du Canada

Musée des Sciences et Technologie du Canada

En 1900, la bicyclette de sécurité de Gendron reflétait presque tous les aspects de l'expérience de cyclisme en lien avec la bicyclette de sécurité au cadre losange.

On enfourchait cette bicyclette de la même façon que les bicyclettes à vitesse unique d'aujourd'hui, soit en prenant le guidon à deux mains, en plaçant un pied sur la pédale gauche et en poussant avec l'autre jusqu'à ce qu'on gagne suffisamment d'élan pour passer la jambe droite par-dessus la selle.

Une fois assis sur la selle, le cycliste dirigeait la roue avant directement à l'aide de la fourche et propulsait la roue arrière en utilisant les pédales et la commande par chaîne.

À d'aide d'un grand engrenage à l'avant et d'un petit à l'arrière, il était possible d'atteindre une vitesse adéquate. Les deux pneus à air rendaient les promenades confortables. Grâce au moyeu du frein à rétropédalage Hercules, il était possible de se laisser rouler sans que les pédales tournent et que le frein bloque les pédales vers l'arrière.

Cependant, même sur une bicyclette de sécurité apparemment ordinaire il pouvait y avoir une différence. Sur la Gendron, c'était les jantes de bois, lesquelles étaient souvent privilégiées par les fabricants nord-américains, car elles étaient légères, solides et abordables à fabriquer. Loin d'être dépassées, elles représentaient la recherche constante visant l'amélioration de l'expérience cycliste qui a joué un rôle important dans l'évolution de la bicyclette au 19e siècle.

Afficher moinsEn savoir plus
  • Titre: La bicyclette de sécurité de Gendron
  • Créateur: Société Canada Cycle and Motor
  • Date: 1900
  • Lieu de création: Toronto, Ontario
Accueil
Explorer
À proximité
Profil