Loading

La machine à écrire

François Xavier PROGIN. Brevet d'invention déposé le 15.02.1833 pour un appareil appelé machine ou plume typographique, destiné à écrire comme à imprimer, et à servir à la formation de planches stéréotypes et de planches de musique (1BA4087).

National Institute of Industrial Property (INPI)

National Institute of Industrial Property (INPI)

Aujourd’hui, l'ordinateur et les logiciels de traitement de texte relèguent la machine à écrire dans les greniers ou les musées. Mais l’idée d’écrire à l’aide d’une machine est ancienne. Si un premier brevet d’invention est déposé en Angleterre dès 1714, le principe de base est inventé et breveté en 1833 par le Français François Xavier Progin : il associe à chaque lettre ou symbole une barre de frappe distincte actionnée par une touche mue par un levier. L’invention de cette machine qu’il nomme plume typographique est décisive. A partir de la fin du 19e siècle, des améliorations constantes sont apportées à cette invention : la machine portable en 1877, la possibilité de taper en majuscules et en minuscules et la possibilité de voir ce que l’on tape en 1893. Viennent ensuite au 20e siècle les machines électriques puis électroniques

Show lessRead more
  • Title: La machine à écrire
  • Creator: François Xavier PROGIN. Brevet d'invention déposé le 15.02.1833 pour un appareil appelé machine ou plume typographique, destiné à écrire comme à imprimer, et à servir à la formation de planches stéréotypes et de planches de musique (1BA4087).
  • Original Source: archives INPI
  • Rights: Institut national de la propriété industrielle
  • External Link: https://www.inpi.fr/fr
  • Medium: document graphique

Recommended

Home
Explore
Nearby
Profile