Chargement…

Le modèle Coventry Rotary

James Starley1880

Musée des Sciences et Technologie du Canada

Musée des Sciences et Technologie du Canada

James Starley était indéniablement le plus important fabricant de bicyclettes du 19e siècle. C'est son modèle Ariel de 1872 qui a établi le prototype du populaire grand-bi.

Starley savait très bien que davantage de personnes souhaitaient faire de la randonnée cycliste, mais n'étaient pas prêtes à risquer une blessure sur un grand-bi. Pour ces gens, il a conçu le modèle Coventry Rotary, soit le premier tricycle ayant connu un succès commercial.

Pour manœuvrer le Rotary, on devait se hisser au-dessus de la structure tubulaire en acier jusqu'au siège, mettre ses mains sur les poignées et utiliser ses pieds pour pédaler les manivelles. Ce processus faisait tourner la chaîne (première utilisation d'une commande par chaîne en cyclisme), laquelle propulsait ensuite la grande roue de 122 cm (48 po).

Pour conduire, on devait tourner le manche qui se trouvait à droite de la selle. La poignée poussait une longue tige fixée à un des côtés de la fourche avant et à l'autre côté de la fourche arrière afin de faire tourner les deux petites roues en même temps, mais dans des directions opposées.

Puisqu'il avait trois roues et un empattement relativement long, il n'était pas nécessaire d'apprendre à se tenir en équilibre. Les chutes tête première étaient improbables. Les roues de métal et les pneus pleins absorbaient les vibrations routières. La vitesse moyenne était seulement un peu plus lente que celle du grand-bi.

Lorsque nécessaire, on pouvait tirer le grand levier de frein à gauche de la poignée en L. Le levier resserrait une épaisse courroie de cuir contre le moyeu de la roue motrice. Il agissait également comme un frein de stationnement.

Toutes ces caractéristiques promettaient une randonnée sécuritaire, mais il y avait tout de même quelques anomalies. Le Rotary tendait à tourner du côté de la roue motrice, il fallait donc compenser en tournant la poignée à chaque coup de pédale. La conduite était donc quelque peu irrégulière. Malgré la stabilité qu'offraient les trois roues, l'amorce des virages pouvait être dangereuse. Il était nécessaire de réduire la vitesse et de transférer son poids au moment de tourner.

Afficher moinsEn savoir plus

Détails

  • Titre: Le modèle Coventry Rotary
  • Créateur: James Starley
  • Date: 1880
  • Lieu de création: Coventry, England
Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil