Chargement…

Télégraphe électrique à cadran

Charles Wheatstone, Louis Clément Breguet1841

Musée des arts et métiers

Musée des arts et métiers
Paris, France

Découvrez les connexions avec d'autres éléments
Essayer

Le télégraphe électrique à cadran, imaginé par Charles Wheatstone en 1838, permet d’indiquer les lettres de l’alphabet au moyen d’un clavier, de les transmettre et/ou de les recevoir, à raison de trente par minute. L’observateur est alerté de l’arrivée de la dépêche par une sonnerie. Ce télégraphe fut mis en service des 1845 sur le chemin de fer de Paris à Rouen. Il permettait notamment de signaler le départ des convois. Cet ensemble, construit par la maison Breguet, a été offert par la Compagnie de l’Ouest à la demande d’Arthur Morin. Wheatstone, visitant la galerie de physique du Conservatoire, s’étonna en effet de ne pas y trouver les appareils qu’il croyait avoir offerts. Morin sollicita la Compagnie de l’Ouest, qui heureusement conservait encore ce matériel historique dans ses magasins. Ce don combla une lacune jugée « très fâcheuse » dans les galeries.

Afficher moinsEn savoir plus
  • Titre: Télégraphe électrique à cadran
  • Créateur: Charles Wheatstone, Louis Clément Breguet
  • Date: 1841
  • Date de création: 1841
  • Lieu: France
  • Provenance: Musée des arts et métiers
  • Contributeur: Auteur : Marie-Sophie Corcy
  • Numéro d'inventaire: Inv. 08676
  • Crédits: © Musée des arts et métiers-Cnam/photo Michèle Favareille

Recommandations

Accueil
Explorer
À proximité
Profil