Xylospongium

Le xylospongium ou tersorium, qui désigne une éponge montée sur un bâton, était un ustensile hygiénique utilisé par les Romains antiques pour essuyer leurs fesses après la défécation, composé d'un bâton en bois avec une éponge fixé à une extrémité.
Le tersorium était partagé par des personnes utilisant des latrines publiques. Pour nettoyer l'éponge, ils la lavaient dans un seau avec de l'eau et du sel ou du vinaigre. C'était un terrain fertile pour les bactéries, à l'origine de maladies.
Dans l'antiquité classique, un xylospongium était utilisé de la même manière que nous utilisons une brosse de toilettes.
Dans les bains des sept sages d'Ostie, une fresque du IIᵉ siècle contient l'inscription taris xylosphongio qui est la première mention connue du terme. Au début du deuxième siècle une lettre sur papyrus de Claudius Terentianus à son père Claudius Tiberianus utilise le terme xylospongium dans une phrase.
Au milieu du premier siècle, Sénèque rapporta qu'un gladiateur germanique s'était suicidé avec une éponge sur un bâton. Le Germain s'était caché dans les latrines d'un amphithéâtre et avait poussé le bâton de bois dans son gosier pour s'étouffer jusqu'à la mort.
Afficher moinsEn savoir plus
Wikipédia
Applications Google