Les Opéras emblématiques

Opéra de Lyon

Carmen, Les Stigmatisés

CARMEN de Bizet
Carmen est l’introduction idéale à l’univers de l’opéra. Et même si l’action se situe à Séville et dans ses environs, le traitement est résolument français. Dans la mise en scène d'Olivier Py, que propose l’Opéra de Lyon, CARMEN se déroule dans un night-club parisien, le Paradis Perdu, coincé entre un poste de police et un hôtel, clin d’œil à l’atmosphère qui avait tant choqué les premiers spectateurs il y a 140 ans.

José Maria Lo Monaco incarne le rôle titre, une Carmen osée au tempérament de feu. Elle possède le physique idéal et la voix sensuelle de mezzo.

Une mise en scène flamboyante dans un décor spectaculaire.

Olivier Py plonge le spectateur dans un univers féminin en mouvement qui restitue la gaieté que Bizet à mis dans son opéra.

Le spectacle est d'abord un décor, conçu par Pierre-André Weitz, tournant sur lui-même pour faire voir toutes les faces d'un cabaret, scène, coulisses, loges, rue, mais Olivier Py l'habite d'une action étourdissante.

Carmen est pour Olivier Py la plus perverse et la plus innocente des femmes. Il l'a représente en Ève tenant le serpent du Paradis Perdu.

Lui c'est Don José, elle c'est Carmen, il aime l'ordre, elle aime la liberté, il n'aime qu'elle, elle l'aime comme elle le sent, dans l'instant, mais libre elle veut rester, libre d'aimer qui elle veut, quand elle veut, elle en mourra.

Les Stigmatisés - Franz Shrecker
Il aura fallu attendre près d'un siècle pour que la France acclame Les Stigmatisés. Créés triomphalement en 1918 par celui que l’on a qualifié de plus digne héritier de Richard Wagner, Franz Shrecker signe un opéra hors norme. La mise en scène de David Bosch transpose l'action dans un monde nocturne et post-apocalyptique. 

Alviano est un noble très riche : sur une île près de la cité, il a fait bâtir l'Elysée, un domaine dédié à la beauté de la nature et des arts, domaine qu'il n'a jamais vu et où il ne va jamais, de peur de le gâcher : Alviano est laid. À l'opposé, Tamare est un noble très beau, sûr de lui, qui a établi dans l'île d'Alviano et à son insu, un splendide bordel, où les jeunes Gênois violent les jeunes filles qu'ils font enlever. Entre ces deux hommes, Carlotta, artiste peintre.

Les Stigmatisés de Franz Schreker
Extraits du spectacle

Carlotta a su discerner au-delà des difformités d'Alviano, l'extrême beauté de son âme et Alviano accepte de poser pour elle.

Interview d'Alejo Perez, directeur musical

Interview de Magdalena Anna Hofmann, soprano
Interprète de Carlotta.

Alviano et Carlotta s'aiment, mais elle est aussi attirée par la beauté dominatrice de Tamare, à qui elle finit par s'offrir. Alviano tue Tamare, Carlotta se laisse mourir près du cadavre, Alviano devient fou.

Crédits : histoire

OPÉRA DE LYON

Serge Dorny, directeur général

L’Opéra de Lyon est subventionné par le ministère de la culture et de la communication, la Ville de Lyon, le conseil régional de la région Auvergne-Rhône-Alpes et la Métropole de Lyon.

Photos © Stofleth


Carmen
Opéra de Georges Bizet
Opéra de Lyon 2012

Olivier Py, mise en scène
Direction musicale : Stefano Montanari
Direction des chœurs : Alan Woodbridge
Costumes: Pierre-André Weitz
Chorégraphie: Daniel Izzo
Décors : Pierre-André Weitz
Livret : Henry Meilhac, Ludovic Halévy
Lumières : Bertrand Killy
Orchestre, Choeurs et Maîtrise de l'Opéra de Lyon

José Maria Lo Monaco - Carmen
Nathalie Manfrino - Micaëla
Jonghoon Lee - Don José
Giorgio Caoduro - Escamillo
Carl Ghazarossian - Remendado
Christophe Gay - Dancaïre
Vincent Pavesi - Zuniga
Elena Galitskaya - Frasquita
Angélique Noldus - Mercédès
Pierre Doyen - Moralès

Les Stigmatisés
Opéra de Franz Schreker

Photos : Stofleth

Opéra de Lyon
2015


Compositeur : Franz Schreker
Livret : Franz Schreker
Direction musicale: Alejo Pérez
Mise en scène : David Bösch
Direction des chœurs : Philip White
Décors: Falko Herold
Lumière: Michael Bauer
Costumes: Falko Herold
Collaboration à la mise en scène : Barbora Horáková Joly
Orchestre, chœurs et studio de l'Opéra de Lyon


Charles Workman - Alviano
Magdalena Anna Hofmann - Carlotta
Simon Neal - Tamare
Markus Marquardt - Duc Adorno
Michael Eder - Podesta Nardi
Aline Kostrewa - Martuccia
Jan Petryka - Pietro
Jeff Martin - Guidobald
Robert Wörle - Menaldo
James Martin - Gonsalvo
Piotr Micinski - Julian
Stephen Owen - Paolo
Caroline Macphie - Jeune fille
Falko Hönisch - Michelotto
Wolfgang Schöne - Podesta Nardi


Remerciements : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil