LES TROIS SOLDATS

The Frick Collection

Une œuvre « en noir et blanc » par Pieter Bruegel

Ce petit panneau, appartenant autrefois à la collection de Charles Ier d'Angleterre, représente trois lansquenets, fantassins mercenaires allemands dont les costumes pittoresques et les airs fanfarons en faisaient des motifs populaires auprès des graveurs du XVIe siècle.

Il est possible que la grisaille de la Collection Frick de Bruegel ait été peinte en tant que modèle pour ce type de gravure, bien qu’aucune ne nous soit parvenue, ou simplement en tant que peinture de cabinet.

Cette peinture est une grisaille, dont les tons vont de blancs cassés dans les zones éclairées à des noirs en arrière-plan et au niveau des ombres des personnages.

Les tons brunâtres du sol, sont visibles à l'heure actuelle sous la fine surface de peinture, donnant à la grisaille une tonalité plus chaude qu’à l’origine.

Du vivant de Bruegel, ces œuvres ont été décrites comme « peintes en noir et blanc », étant donné que le terme grisaille n'a été utilisé qu'à partir du début du XVIIe siècle, soit un demi-siècle après la mort du peintre.

Seules deux autres grisailles de Bruegel sont connues à l’heure actuelle, La Mort de la Vierge, à Upton House, dans le Warwickshire, et Le Christ et la Femme adultère, conservé à l'Institut Courtauld à Londres.

Deux des personnages du tableau jouent d'un instrument de musique - celui de gauche, de la caisse claire...

... et celui de droite, du fifre.

Le personnage du milieu, émergeant de l'obscurité, est un porte étendard.

Son bras gauche est levé et il regarde en l'air le drapeau.

Chaque personnage porte une katzbalger, courte épée utilisée par les mercenaires allemands dans les combats rapprochés.

Voici la deuxième Katzbalger.

Les costumes sont typiques des lansquenets du XVIe siècle, à l'exception du chapeau liseré de fourrure du joueur de fifre.

Cette œuvre, de laquelle est absent le réalisme puissant qui caractérise les scènes de genre de Bruegel, ainsi que les grisailles mentionnées précédemment, reflètent peut-être, dans leur représentation de silhouettes fines et élégantes, l'influence des peintres italiens contemporains.

Remerciements : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil