1895 – 1900

Le Grand Palais, naissance d'un monument  

Rmn - Grand Palais

Construit à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900, le Grand Palais est, depuis, le reflet des évolutions historiques, économiques et culturelles de la France.

Le Grand Palais
Bordant les Champs-Élysées, le Grand Palais a été édifié pour démontrer et exposer le savoir-faire artistique et technique français. Depuis 1901, il abrite de nombreux événements prestigieux : Salon de l'automobile, de l'aéronautique, des arts ménagers, Concours hippiques, grandes expositions artistiques... Dès les premiers jours de son existence, chacun de ces rendez-vous attire des milliers de visiteurs et sa programmation le place comme l'un des hauts lieux culturels parisiens.  
L'entrée dans le siècle
En 1892, le président de la République Sadi Carnot décide d'organiser à Paris l'Exposition universelle de 1900.
Une nouvelle vision de l'espace
C'est l'occasion de tirer les leçons de la précédente Exposition universelle de Paris (1889) marquée par les difficultés de circulation entre les rives de la Seine et l'absence de lieux prestigieux d'exposition. 
La création d'un nouveau quartier
L'Exposition s'étendra sur les deux rives de la Seine, depuis le Champs-de-Mars et le Trocadéro jusqu'au Châtelet et au parc de Vincennes. Face aux Invalides, il est décidé de créer un nouveau quartier. Un grand concours d’idées est lancé en 1894. Il aboutit au projet de deux palais construits de part et d'autre d'une avenue menant aux Invalides par l'intermédiaire d'un pont. Dès le départ, il est entendu que ces bâtiments seront conservés après l'Exposition.
Le concours d'architectes
Une fois l'idée arrêtée, place au grand concours d'architectes dont l'annonce paraît au Journal officiel du 22 avril 1896. Il impose de détruire l'ancien palais de l'Industrie datant de l'Exposition universelle de 1855 ; trop massif et mal placé, il masque les Invalides et empêche de créer la nouvelle avenue souhaitée. Sur la centaine de projets déposés, vingt répondent à ces attentes. 

Les projets reflètent les tendances de l'époque : façades symétriques, profusion de décors sculptés, colonnes, dôme central...
Aucune des trois propositions ci-contre ne sera retenue.

Un projet commun
À l'issue du vote final, aucun projet ne s'impose à lui seul, même si des lauréats sont distingués : Albert Louvet obtient la première prime, Henri Deglane et René Binet la seconde et Albert Thomas la troisième. Le jury du concours décide que le Grand Palais sera la synthèse de plusieurs propositions. La façade principale et la nef sont attribuées à Henri Deglane (1855-1931).

Albert Louvet (1860-1936) se voit confier la partie intermédiaire (entre la nef et le palais d'Antin), l'escalier et le salon d’Honneur.

La partie postérieure ou palais d’Antin (actuel Palais de la découverte) est attribuée à Albert Thomas (1847-1907).

Charles Girault (1851-1933), architecte du Petit Palais, a la mission de coordonner l'ensemble du projet.

Le bâtiment
Le Grand Palais est en forme de H avec, côté palais d'Antin, un axe incliné. L'ensemble repose sur un sous-sol qui sert d'écuries, d'espaces de stockage et d'ateliers. L'intérieur se décompose en : nef, partie intermédiaire avec le salon d'Honneur à l'étage et palais d'Antin. Les galeries latérales de la nef et les très nombreux escaliers facilitent la circulation intérieure.

L'organisation de l'Exposition universelle et la création du quartier du Grand Palais servent l'image d'une IIIe République forte et entreprenante.

Le nouveau quartier est dédié à l'alliance franco-russe. Le pont porte le nom du tsar Alexandre III. Sa première pierre est posée en 1896 en présence du tsar Nicolas II.

Après l'Exposition universelle, le Grand Palais restera la propriété de l'État.

Le Petit Palais, offert à la capitale, deviendra le musée municipal de Paris en 1903.

Les Parisiens et les visiteurs de l'Exposition vont bientôt admirer cette incroyable perspective d'un kilomètre de long sur les Invalides.

Crédits : histoire

Nous souhaitons remercier chaleureusement toutes les personnes qui ont contribué à la conception de ce parcours Grand Palais et celles qui ont apporté gracieusement leur(s) information(s) et documents reproduits.

Remerciements : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil