"HUMAN" : Making of Musique

HUMAN

Découvrez en images les coulisses de la création de la musique de "HUMAN"

Armand AMAR, Compositeur

Français d’origine marocaine, né à Jérusalem, Armand Amar passe son enfance au Maroc. Fort des sésames d'instruments jugés alors exotiques, il part tôt à la rencontre de cet "ailleurs" promis par des musiques extra-européennes. D’abord en autodidacte, toujours à la recherche très physique des expériences, puis pendant des années marquées au sceau d'un engagement total, qui le conduisent à pratiquer les tablas, à découvrir le zarb ou les congas, auprès de différents maîtres de musiques traditionnelle et classique.

Suit en 1976 la découverte de la danse, à l'invitation du chorégraphe sud-africain Peter Goss, anthropologue de formation. Soudain, ce qu'il recherche est là : un rapport direct à la musique, le pouvoir d'improviser sans contraintes, les vertus de l'échange in situ. Deux aventures parallèles enrichissent sa palette : son implication dans l'école de comédiens d'un Patrice Chéreau et l'enseignement au Conservatoire National Supérieur sur les rapports musique et danse. Il travaille depuis avec un nombre considérable de chorégraphes appartenant à tous les courants de la danse contemporaine (Marie-Claude Pietragalla, Carolyn Carlson, Francesca Lattuada, Russell Maliphant, etc.).

Un syncrétisme d'influences spirituelles et musicales qui se retrouve dans ses musiques de films dont voici une sélection : "AMEN." (2000), "Le Couperet" (2005) et "Eden à l'Ouest" (2009) de Costa-Gavras, "Le Concert" (César de la meilleure musique de films en 2009), "Va, vis et deviens" (2006) et "La Source des femmes" (2011) de Radu Mihaileanu, "Hors-la-loi" (2010) et "Indigènes" (2006) de Rachid Bouchareb, "La jeune fille et les loups" (2008) et "Tu seras mon fils" (2011) de Gilles Legrand, "Sagan" (2008) et "Pour une Femme" (2013) de Diane Kurys, "Ce que le Jour doit à la nuit" de Alexandre Arcady, "HOME" de Yann Arthus-Bertrand (2009), et "Les hommes libres" de Ismaël Ferroukhi (2010).

Yann Arthus-Bertrand et Armand Amar

La collaboration entre les deux artistes ne date pas d'hier.

En 2009, c'est Armand Amar qui signe la musique de "HOME", qui lui vaudra de recevoir un an pus tard l'IFMCA Best original score for a documentary feature.

A la télévision, il accompagne Yann pendant 5 ans, de 2006 à 2010, dans son émission "Vu du ciel".

En 2012, il compose également la musique de "Planète Océan", un documentaire réalisé par Yann Arthus-Bertrand et Michael Pitiot.

C'est donc tout naturellement à son ami que le réalisateur a fait appel pour signer la musique de "HUMAN" en 2015.

Langage universel, la musique transcende nos émotions, sublime les images et apporte le rythme d’un récit. Presque indissociable de l’image, elle a toujours eu une place primordiale dans l’œuvre de Yann Arthus-Bertrand.

Les compositions d’Armand Amar se sont imposées comme une évidence pour mettre en valeur la diversité et la richesse du propos de "HUMAN". Par le prisme de ses créations, le compositeur magnifie les voix des hommes et de la terre. Chanteurs et musiciens du monde se sont unis pour créer un paysage musical d’un éclectisme bouleversant. Une immersion au cœur de l’humanité.

Tous deux autodidactes, Armand Amar et Yann Arthus-Bertrand aiment partir à la rencontre de cet ailleurs et improviser sans contraintes. Ils ont choisi de faire de cette composition une entité artistique qui grandit et évolue en parallèle, et entre en symbiose avec les images du film.

« Les musiques traditionnelles m’ont accaparé, elles me touchent, elles ont un rapport direct avec l’émotion. Pour "HUMAN", mon idée était de construire une sorte de résonance des interviews par un chant qui délivrerait la même émotion. J’avais envie que les choses s’ouvrent, que le cœur s’ouvre, que la tristesse s’ouvre, de ne pas avoir de retenue. "HUMAN" a été un des rares moments dans ma vie de compositeur de musiques de film où j’ai pu exprimer toutes ces cultures différentes : être aussi bien dans des musiques minimalistes que dans des rencontres avec tous ces musiciens et chanteurs venus d’ailleurs.

Quelle note m’est venue en premier ? C’était plus une vision globale, un univers en osmose avec le film, où il était question de partage et de rencontre, qui ont été mon point de départ. D’ailleurs, pour moi ma composition faite pour les images de la Mongolie résume particulièrement l’univers que j’ai voulu pour ce film.

Avec Yann, j’ai une place particulière en tant que compositeur, différente de celle que me donnent les autres réalisateurs. Entre lui et moi il y a une amitié profonde, nos échanges sont complices. C’est quelqu’un de généreux. Son instinct assez fantastique fait qu’on arrive à le suivre, je peux me permettre de donner mon avis dans la construction du film, parce que je suis dans le fond, le premier public. »

Armand Amar

HUMAN THE MOVIE
Crédits : histoire

Merci à :

Florent Gilard
Nuno Pires
Mélina Huet
Valentin Wattelet
Sterenn Hall

Crédits Photos :

Véronique Jacquet
Florent Gilard

Musique originale par Armand Amar

Un projet de la Fondation GoodPlanet et de la Fondation Bettencourt Schueller en partenariat avec le Google Cultural Institute

Remerciements : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil