Jiri Kylian, artiste associé au ballet de l'Opéra

Opéra de Lyon

BALLET DE L'OPÉRA DE LYON

Jiří Kylián, artiste associé

Entre Jiří Kylián et le Ballet de l’Opéra de Lyon, c’est un long compagnonnage. On oserait même dire une longue histoire d’amour, tant l’un et l’autre semblent s’être, depuis trente ans, intimement trouvés, et compris. La formation
classique et contemporaine de la troupe lyonnaise, son impeccable bagage technique, son vaste répertoire qui couvre toute la seconde moitié du XXe siècle jusqu’à la danse d’aujourd’hui, en font l’interprète privilégié des ballets aux figures complexes du chorégraphe d’origine pragoise.

Entretien avec Jiří Kylián, chorégraphe

BELLA FIGURA
« L’expression italienne Bella Figura se traduit littéralement par “Belle Figure”, et signifie par conséquent “faire bonne figure”. En d’autres termes, le public ne sait pas si le danseur qui se présente devant eux ce soir est dans une situation difficile ou non."Jirí Kylián, 2007

On peut se contenter de voir Bella Figura comme une succession de tableaux aussi beaux qu’énigmatiques...

Un enchaînement de trios et duos homme – femme, où semble se jouer toute la palette des relations amoureuses...

Le corps à corps troublant de deux femmes
réinventant, geste après geste, l’idée même de sensualité…

Une parabole tendre et cruelle sur l’asservissement volontaire d’un couple dont chaque membre devient, tour à tour, un animal dompté cheminant aux côtés de l’autre...

Mais comme le souligne le chorégraphe lui-même : ces images somptueuses sont aussi les expressions d’un réel sublimé grâce à l’art de la représentation.

Un spectacle dans le spectacle, offert par ceux dont le métier est de faire, quoi qu’il arrive, “bonne figure”…

Bella Figura, de Jiří Kylián
Extrait du spectacle par le Ballet de l'Opéra de Lyon

HEART'S LABYRINTH
Dixième pièce de Jiří Kylián à entrer au répertoire du Ballet de l’Opéra de Lyon, Heart’s Labyrinth est né d’une interrogation personnelle douloureuse : après le suicide d’une danseuse de sa compagnie, Jiří Kylián commençait à composer ce ballet. Un moyen, pour le chorégraphe, de sublimer artistiquement la douleur de cette perte tragique et l’occasion d’explorer de nouvelles voies dans la connaissance du cœur humain.

Ce labyrinthe du cœur explore la chaîne sans fin des sentiments humains, les nuances subtiles de leur agencement et leurs infinies combinaisons.

Il plane sur le ballet le mystère d'un au-delà symboliquement représenté par un cube de lumière sans fond.

Duos, trios et autres figures évoquent
les innombrables combinaisons sensorielles qui font de chaque individu un être unique et mystérieux...

Extraits de Heart's Labyrinth de Jiří Kylián
par le Ballet de l'Opéra de Lyon

27'52''
Dans le titre même - reprenant simplement la durée de la pièce - il y a le rythme et l'espace réunis dans le même élan.
Sur la partition spécialement composée par le musicien Dirk Haubrich, on retrouve une danse sensuelle et épurée qui est la signature du chorégraphe.

Jiří Kylián use d'effets quasi cinématographiques, joue avec les ombres de ses interprètes...

Le duo devient fusionnel, peau contre peau dans un élan amoureux. Le couple de danseurs se replie sur lui même comme s'il avait oublié le théâtre et la vie autour.

Extraits de 27'52'' de Jiří Kylián
par le Ballet de l'Opéra de Lyon

Crédits : histoire

OPÉRA DE LYON

Serge Dorny, directeur général
Yorgos Loukos, directeur artistique du ballet

L’Opéra de Lyon est subventionné par le ministère de la culture et de la communication, la Ville de Lyon, le conseil régional de la région Auvergne-Rhône-Alpes et la Métropole de Lyon.

Ballet de l'Opéra de Lyon
Jiří Kylián, chorégraphe

Photos © Michel Cavalca

Remerciements : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil