2014

Sport dans la ville

Pavillon de l'Arsenal

 Comme la société industrielle a conçu au XIXe siècle le sport moderne, la société urbaine postmoderne de la fin du XXe siècle a secrété les sports citadins informels, qui sont autant d’indicateurs de la transformation des modes de vie et des relations sociales contemporaines dans l’espace urbain.

PRATIQUES ALTERNATIVES 

Ces activités physiques exercées indépendamment des structures institutionnelles et des fédérations sportives ne sont-elles pas à situer parmi les mille et une pratiques ludiques par lesquelles les habitants se réapproprient l’espace public des villes ?

Ski dans Paris 
Skieurs sur une piste artificielle (1969)
Les activités de glisse, les déplacements urbains, les cycles, les jeux de balle et ballon sont quelques-unes de ces « pratiques alternatives ». Comme en attestent les néologismes, il ne cesse de s’en inventer. Streetball, Parkour, Freestyle, Street Surfing, Urbanball, Skateboard sont quelques-unes de ces créations dont chacune serait à considérer de façon plus précise.
Bike Polo au Palais de Tokyo 
Quotidiennement sur les trottoirs, dans les jardins, au bord de la Seine, des citadins se regroupent et transforment la ville en un gymnase à ciel ouvert. Que ces disciplines se nomment crossfit ou street workout, il s’agit de reproduire des figures gymniques tout en y associant la course, le saut, l’haltérophilie, le déplacement d’objets et l’usage d’appareils en extérieur.
Taï Chi Chuan 
Espace de glisse Léon Claudel
Pink Flamingo, résidence étudiante et playground de basket, Paris 13e (2012). Stéphane Maupin, architecte. 
Inauguration des Berges de Seine Rive gauche 
Randonnée Rollers et Coquillages 
Partie de badminton aux Invalides 
Bords de Seine
Capoeira 
Skyliners Paris - Sébastien Montaz
Partie de Ping-Pong
Streetgolf - Collectif "le 19ème trou" 
Contest sur les Berges de Seine 

Apparu en France à la fin des années 1990, le Parkour est une pratique sportive alternative en milieu urbain. Cet « art du déplacement » fait appel à des figures de sauts, des techniques d’escalade et de course rapide pour franchir l’inépuisable variété des obstacles physiques produits par la ville. Inspiré par les parcours sportifs issus de la « Méthode naturelle » de Georges Hébert, le Parkour naît en Île-de-France, entre Évry et Courcouronnes, du détournement d’une sculpture d’escalade, La Dame du lac, par deux jeunes sportifs, David Belle et Sébastien Foucan.

Paris, terrain de jeu
Partie de hockey sur patins à roulettes, esplanade des Invalides (1941)
Tounoi de Bike Polo 
Skatepark de la Villette (1978)
Espace de glisse Léon Claudel
Démonstration des sapeurs-pompiers (1913)
Sport musculation de rue 
Place de la République
Remerciements : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil