Frida Kahlo : "Viva la Vida"

Museo Dolores Olmedo

"Pourquoi voudrais-je des pieds, puisque j'ai des ailes pour voler". Journal de Frida Kahlo, 1953

Frida enfant
Magdalena Carmen Frida Kahlo Calderón naît le 6 juillet 1907 à Mexico, dans la maison que ses parents possèdent depuis 1904. Aujourd'hui, cette demeure est appelée la "Casa Azul" (Maison bleue).

Son père, Wilhelm Kahlo, est d'origine germano-hongroise. Sa mère, Matilde Calderón, vient d'Oaxaca.

À six ans, Frida Kahlo contracte la poliomyélite, une maladie qui entraîne chez elle des lésions utérines et l'empêchera d'avoir des enfants. Malgré une jambe droite plus courte, elle devient une élève dynamique et persévérante.

Cristina, la plus jeune des filles du couple Kahlo-Calderón, naît alors que Frida Kahlo est âgée de 11 mois. Cette dernière est alors confiée à une femme indigène, chargée de prendre soin d'elle.
Des années plus tard, l'artiste reproduit cet épisode dans le tableau "Ma nourrice et moi". Elle s'y représente avec le corps d'un bébé et le visage d'une adulte. Elle est dans les bras de sa nourrice, dont le visage est recouvert d'un masque précolombien.

L'accident
Le 17 septembre 1925, à l'âge de 18 ans, Frida Kahlo est victime d'un tragique accident. Le bus dans lequel elle se trouve entre en collision avec un tramway. Les conséquences sont dramatiques. Elle souffre de plusieurs fractures, et sa colonne vertébrale est gravement touchée. Ses œuvres font souvent référence à cet accident. Dans ce tableau, intitulé "Le bus", on peut observer les personnes qui empruntent ce moyen de transport. S'y côtoient une femme indigène aux pieds nus, un bourgeois, ainsi qu'une jeune fille qui pourrait représenter l'artiste elle-même.

Après l'accident, Frida Kahlo reste longtemps alitée. Sa mère lui offre un chevalet portatif et un coffret de peinture.
L'un des premiers portraits de l'artiste est celui d'Alicia Galant, l'une de ses amies et voisines à Coyoacán.

Diego
Frida Kahlo est au lycée lorsqu'elle rencontre Diego Rivera pour la première fois. Il travaille alors sur la fresque "La création" (1922) dans l'amphithéâtre Simon Bolivar. Elle se rapproche du peintre pour lui montrer les tableaux qu'elle a réalisés durant sa longue convalescence. À la demande de la jeune fille, Diego Rivera donne son avis sur son travail. Il estime qu'elle a du talent et qu'une certaine sensibilité émane de ses peintures. Tous deux entament ensuite une relation, qui aboutit à leur mariage en 1929.

Le 4 juillet 1932, Frida Kahlo fait une fausse couche à Détroit. Après avoir été soumise à une surveillance médicale, les spécialistes estimaient qu'elle pourrait mener sa grossesse à terme si elle restait alitée. Son corps est cependant trop faible. L'artiste est finalement conduite à l'hôpital Henry Ford, où s'achève la fausse couche qui avait débuté à son domicile. Le tableau "L'hôpital Henry Ford" est la première œuvre pour laquelle elle utilise une feuille de métal en guise de support, à la manière des retables mexicains.

La vie de Frida Kahlo est profondément marquée par l'introspection et la réflexion autour de ses émotions. Nous savons que les souffrances physiques et émotionnelles qu'elle endure sont des sources constantes d'inspiration et de délivrance pour l'artiste. L'un de ses plus célèbres autoportraits, "La colonne brisée" (1944), est un exemple remarquable de l'illustration de ces thèmes.

Dans ce tableau, Frida Kahlo se tient debout, à moitié dévêtue. Son corps présente une plaie béante du cou jusqu'à l'abdomen. La longue blessure laisse apparaître une colonne ionique classique cassée à plusieurs niveaux. Cette allégorie ingénieuse évoque sa colonne vertébrale brisée, qui est sa plus grande tragédie.

La douleur est accentuée par les larmes qui coulent sur son visage et par les clous plantés dans sa peau. Un énorme clou enfoncé au niveau du cœur attire particulièrement l'attention.

En 1934, Frida Kahlo se rend vite compte que son mari, Diego Rivera, entretient une liaison avec sa sœur, Cristina Kahlo. Certaines personnes pensent que le tableau "Quelques petites piqûres" fait écho à cette découverte, révélant ainsi de façon évidente son sens de l'humour noir.

Dans plusieurs de ses autoportraits, Frida Kahlo est accompagnée de ses animaux favoris, qui pallient l'absence des enfants qu'elle n'a jamais eus. Ce sont tantôt des singes-araignées, tantôt des perroquets ou des chiens. Tel est le cas de l'œuvre "Autoportrait avec un petit singe" qui représente l'artiste avec le visage de trois quarts. Elle y arbore la tenue et la coiffure des femmes indigènes du sud-est du Mexique.

Elle est reliée par un ruban à Señor Xolotl, nom qu'elle donne à son chien nu du Mexique. Derrière elle, sur sa droite, apparaît un singe-araignée au regard étonné. À l'arrière-plan, on voit une idole précolombienne. L'une des extrémités du ruban qui les relie les uns aux autres aboutit à sa signature. L'autre extrémité est enroulée autour d'un clou planté dans les nuages qui constituent le fond du tableau.

Les dernières années
Au cours des 10 dernières années de sa vie, sa santé se dégrade. Elle porte alors plus de 25 corsets différents.

"Viva la Vida" est un tableau particulièrement important, car c'est l'un des derniers peints par Frida Kahlo. En dépit de la détérioration de l'état de santé de l'artiste, le titre constitue un hymne à la vie.

Crédits : histoire

Carlos Phillips Olmedo — Director general de los Museos Dolores Olmedo, Frida Kahlo y Diego Rivera-Anahuacalli
Hilda Trujillo — Directora de los Museos Frida Kahlo y Diego Rivera-Anahuacalli
Josefina García — Directora de Colecciones y Servicios Educativos del Museo Dolores Olmedo
Adriana Jaramillo — Directora de Comunicación y Relaciones Institucionales del Museo Dolores Olmedo
Patricia Cordero — Coordinadora de Difusión y Contenidos Digitales de los Museos Dolores Olmedo, Frida Kahlo y Diego Rivera-Anahuacalli

Remerciements : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil