Parc et jardins : un site remarquable

Château de Bouges

On parle souvent du château de Bouges et de son écrin de verdure. Cet écrin est en grande partie dû aux architectes paysagistes Henri et Achille Duchêne (fin XIXe-début XXe siècle). Le parc et les jardins existants à la construction du château sont modifiés et restaurés pour s'adapter aux nouveaux goûts de l'époque. Mme Viguier y apporte sa touche personnelle à son arrivée en y installant un jardin bouquetier.

Le projet proposé par Achille Duchêne à la famille Dufour, avant-derniers propriétaires, donne encore aujourd'hui une vision assez réaliste des abords du château.

A l'est du château, l'allée cavalière s'étend sur 2 km de long. Ces plantations datent de la fin du XVIIIe siècle. Malheureusement une partie des arbres a été endommagée par la grande tempête de 1999.

En contrebas du château, côté sud, se trouvent les communs et leur cour agencée d'un boulingrin et d'ifs.

Côté ouest du château, une étendue de pelouse se termine à l'emplacement de l'ancienne entrée du domaine. Le bassin est conçu comme un miroir d'eau où le château se reflète au soleil couchant.

Au nord, l'association du parterre de borderies et du parc à l'anglaise représente bien le style initié par le père et le fils Duchêne. Aujourd'hui, le parc s'étend sur près de 80ha.

Le parc, à l'origine sauvage, a été restructuré et agrémenté d'allées pour donner de la perspective. Les étendues de pelouses autour de l'étang et les prairies aèrent l'espace. Les sous-bois à l'extérieur marquent les limites du parc.

Le parc regorge de différentes espèces d'arbres tels que liquidambars, sophoras, ginkgos bilobas, tulipiers de Virginie, hêtres pourpres et une grande variété de conifères.

L'étang est conçu comme un miroir d'eau. Au printemps, les oiseaux s'y reposent. A l'automne, les couleurs sont sublimes.

Passionnée par les fleurs, Mme Viguier décide de déplacer le potager et de le remplacer par un jardin bouquetier. Il servait et sert toujours à fleurir le château.

Le jardin garde l'aspect structuré du potager. Les allées et les différents carrés sont bordés de buis.

Un bassin circulaire marque l'intersection des deux allées principales du jardin de fleurs.

Le jardin évolue tout au long de l'année avec ses fleurs de saisons. La période maximale de floraison se situe de la mi-juin à la mi-août. Les dahlias colorent les parterres jusqu'en octobre.

A l'entrée du jardin, les serres. Les petites servent pour la culture et le stockage des plantations; la grande serre renferme les plantes exotiques. Elles ont été restaurées en 2013.

Dans la grande serre, les plantes exotiques (palmier-bananier, orchidées, oiseaux de paradis...) côtoient des plantes plus communes (bougainvilliers, bégonias...).

Dans le respect de la tradition de Mme Viguier et pour donner un aspect habité au château, quoi de mieux qu'un beau bouquet! Ils sont réalisés chaque semaine par l'équipe du domaine.

Château de Bouges
Crédits : histoire

Cette exposition virtuelle a été réalisée par les équipes du Centre des monuments nationaux, avec la contribution des équipes du Château de Bouges, l’appui des équipes du pôle images et la coordination du pôle numérique.
Les images sont extraites de Regards - Banque d’images des monuments © Centre des monuments nationaux

Remerciements : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil