Villa Arson, Carreaux Véronico

Villa Arson

Les Véronico sont un type de pavement breveté par Michel Marot en 1961. Leur appellation est la contraction du prénom de son épouse, Véronique, qui les dessina et du nom de l'entreprise, Nico, qui les réalisa. De forme triangulaire, ils sont composés de galets de petite taille noyés dans du ciment gris,  rose ou blanc. Ils sont utilisés pour tous les espaces extérieurs (cercles en pavage du Bosco, rue, terrasses, etc.) mais aussi dans le grand hall et la bibliothèque d'études et de recherches du bâtiment 3. Leur texture renvoie aux calades des villages provençaux.

Début de la pose de Véronico, terrasse du bâtiment 5

Pose de Véronico, terrasse du bâtiment 5

Véronico posés sur la terrasse du bâtiment 5

Terrasse du bâtiment 5 et façade sud du bâtiment 4

Des carreaux Véronico en forme de triangles isocèles sont utilisés autour des arbres pour permettre une disposition circulaire.
Le reste du domaine est couvert de triangles rectangles tronqués qui, juxtaposés tête-bêche par paire, s’ordonnent en lignes droites.

Une allée goudronnée ceinture le Bosco. Au sol un cercle de carreaux Véronico qui entoure un arbre vient mordre le bitume. Ce procédé d'interruption, de décloisonnement des formes et des volumes commun à toute l'architecture se retrouve dans ce détail.

Bâtiment 1 façade sud et bâtiment 2 façade ouest vues depuis le Bosco (jardin d'accueil)

À gauche, surplombant la rue inclinée, une passerelle permet le passage entre deux terrasses. Le garde-corps est ajouré aux extrémités.
Ce détail montre comment Michel Marot joue constamment de l'interpénétration des volumes et des vides et maîtrise la lumière.
Le jeu d'imbrication de textures est exemplaire du reste du domaine : galets, béton brut de décoffrage, carreaux Véronico et carreaux de marbre au sol, rambardes en béton ou fer forgé rythmant les proportions, acajou des huisseries. Combinaisons qui toujours relancent l’observation.

Bâtiment 5, façades sud-est, place distribuant les différents ateliers

Quatre patios enchâssent l'ancienne villa dans un écrin de verdure au nord et au sud.
Le patio nord-ouest est visible sur cette image.
L'ensemble est circonscrit à l'est par le grand hall, au sud par l'actuelle bibliothèque d'études et de recherches, au nord et à l'ouest par deux travées visibles sur cette photographie.
Tous les sols sont couverts de dallage Véronico rythmés par des lignes en marbre qui renvoient aux pierres d’ossatures utilisées comme séparation dans les calades provençales.
Aujourd'hui la travée ouest, fermée, est scindée en deux espaces : une extension de la bibliothèque et un atelier technique.

Partie nord-ouest du bâtiment 3. Couloirs autour de l'ancienne villa

Les lanternes qui composent les lustres ont une surface gaufrée et des tons d’ambre, caractéristique des lanternes vénitiennes traditionnelles. Leur forme et leur texture font écho aux carreaux Véronico des sols.

Le Bosco est le seul endroit du domaine où Michel Marot a utilisé des formes circulaires qui entourent chaque arbre d’un écrin précieux. Le parvis de carreaux Véronico et de marbre conduit au grand hall du bâtiment 3. Il est le début de l'axe nord-sud qui traverse et distribue les constructions.

Crédits : histoire

Direction
Jean-Pierre Simon

Responsable du projet
Cédric Moris Kelly

Questions juridiques
Alain Avena

Numérisation
Sous la conduite de Patrick Aubouin

Rédaction
Patrick Aubouin
Cédric Moris Kelly

Traduction
Claire Bernstein

Versement dans l'interface Google Cultural Institute
Cédric Moris Kelly

La capture des espaces par l'équipe Google Street View a été rendue possible grâce à la mobilisation des équipes techniques de la Villa Arson :

Accueil, surveillance & maintenance
Joël Jauny

Accueil, surveillance intendance & hébergement
Isabelle Clausse
Dave Dhurmajee
Marlène Lebrusq
Jean-Pierre Vitry

Service technique / Bâtiments
Jean-Paul Carpentier
Gérard Maria
Pascal Rigaux
Michel Serve

Jardins
Patrice Lorho
Pascal Pujol
Kévin Serviole

Merci à Michel Marot pour la gracieuse autorisation d’utiliser le fonds d’archives Marot Tremblot Architecture (MTA)

Avec le support du Ministère de la Culture et de la Communication et des équipes Google Street View et Google Cultural Institute

Remerciements : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil