Le patrimoine. L'exploitation minière dans la Sarre - Partie VIII

State Chancellery Saarland

L’architecture, Après comme avant le charbon, Noir et vert, Mémento

Après plus de 250 ans, l'extraction houillère en Sarre s'est achevée en 2012. Cette décision a constitué un tournant important pour la Sarre, car pendant une longue période, il était tout simplement inconcevable que ce Land puisse vivre sans l'industrie minière. En effet, l'avenir du Land dans son ensemble était étroitement lié à la houille. L'industrie minière était au cœur de presque tous les foyers sarrois, puisqu'il y avait toujours un membre de la famille ou au moins un ancêtre qui avait travaillé dans ce domaine. Si les charbonnages ont donné son visage à notre Land, c'est en grande partie grâce aux personnes qui les ont exploités : les mineurs sarrois. Par leur dur labeur, ils ont non seulement jeté les bases du développement économique en Sarre, mais ils ont également fourni l'énergie nécessaire au miracle économique en Allemagne. Ils ont en outre influencé notre Land, ses valeurs et sa cohésion plus que tout autre groupe professionnel. La solidarité et la camaraderie des mineurs ont servi de modèle pour la cohésion humaine en Sarre. C'est pourquoi il est aujourd'hui de notre devoir de maintenir en vie le souvenir de l'industrie minière. Il convient de préserver les connaissances des racines minières de notre Land, et notamment de les transmettre aux nouvelles générations. L'exposition régionale virtuelle baptisée « Le patrimoine » (« Das Erbe ») joue un rôle important dans le cadre de cette culture commémorative. Nous souhaitons ainsi souligner l'importance de cette époque marquée par les activités minières pour la société sarroise actuelle et à venir. Ce ne sont pas les machines et les tours d'extraction qui sont au centre de l'exposition « Le patrimoine », mais bien les mineurs, leur vie, leur famille, leur culture, leur influence sur le vivre-ensemble en Sarre et l'héritage laissé après la fin de l'industrie houillère. L'exposition montre à quel point l'héritage des mines est riche et varié pour notre Land.
J'espère que les visiteurs de l'exposition « Le patrimoine », ici à la Chancellerie d'État de la Sarre, dans la galerie ouverte de l'Institut culturel de Google, en apprendront davantage sur l'extraction houillère en Sarre et qu'ils approfondiront leur compréhension du travail sous terre.

L’architecture
Certaines tours d’extraction et des échafaudages à poulies sont restés comme des témoins évidents de l’industrie minière. On ne trouve quelques entrées de mines à flanc de colline présentant une architecture intéressante, qu’après une recherche ciblée. Les bâtiments des colonies minières, édifiés depuis le milieu du 19ème siècle grâce aux aides financières de l’administration minière prussienne puis des mines sarroises (Saarbergwerken), ont marqué les images locales de la Sarre à bien des égards, qu’il s’agisse de maisons en brique rouge ou de celles des années 1970, aujourd’hui d’aspect plus monotone. Un film produit spécialement pour l’exposition ‹ L’Héritage › montre dans un panorama unique quelques-unes de ces constructions.

Le concept de visite panoramique en est à son troisième épisode : après le voyage avec le chemin de fer Köln-Mindener d'Oberhausen à Dortmund en 1994, les trajets sur la Meuse près de Venlo et sur le Bas-Rhin vers Düsseldorf en 2002, c'est cette fois-ci en transporteur à travers les villages de la Sarre que s'est articulé un nouvel épisode de cette série de séquences de films.

Après comme avant le charbon
La fin de l’industrie minière a touché bien plus de personnes que les mineurs eux-mêmes. Seize inter- views enregistrées pour cette exposition présentent les réactions de Sarrois et Sarroises sur la fin de l’exploitation du charbon, exprimant leur avis sur l’avenir, tant personnel que pour la société. La parole a été donnée à de jeunes et d’anciens mineurs, mais aussi à des parents et des personnes de l’entourage social du mineur sarrois.
Noir et vert
La houille : née du bois et remontée du tréfonds de la terre. Des forêts entières ont été déboisées au cours des 250 ans de l’histoire de l’industrie minière sarroise, entre autre pour étayer les galeries et les contre-fiches dans les tranchées. D’autre part, de nombreuses étendues forestières ont été reboisées ces dernières années. Du bois, qui théoriquement pourrait à son tour se transformer en houille dans quelques millions d’années. Cette double alternance de modèles a été filmée du ciel : en octobre 2012, le paysage automnal des forêts carbonifères de Sarre, dans leurs couleurs dorées, était immortalisé par six caméras lors d’un lent voyage en ballon.

La forêt du Saarkohlenwald, filmée depuis le ciel, couvre une superficie de quelque 61 km2, de Sarrebruck à Neunkirchen (Sarre). L'exploitation massive de cette forêt, d'abord pour obtenir du charbon de bois, puis pour fournir à la mine le bois nécessaire pour l'extraction du charbon, fut mise en place en même temps que la transformation de la Sarre en région de l'industrie minière. Depuis, cette zone est redevenue un bois dense. Elle constitue l'axe vert de la région de la Sarre. Filmée en parallèle par six caméras, la forêt est le symbole d'un double changement de paradigme : si, au XIXe siècle, les combustibles renouvelables
furent remplacés par les énergies fossiles, nous sommes désormais dans la phase où les énergies fossiles sont remplacées par les combustibles renouvelables.

Mémento
Les pièces exposées sont réunies en quatre groupes : - Des objets aux armes prussiennes représentent les fêtes locales qui marquaient les temps importants de l’année pour les mineurs au 19ème siècle. - Jusqu’en 1959, la Sarre comptait seize usines de transformation du tabac. Que ce soit sous la forme de pipes en porcelaine artistiquement travaillées ou de tabac à chiquer, ce savoureux produit faisait partie de la vie des mineurs, au fond comme à la surface. - Les symboles par excellence de l’industrie minière sont le marteau et le pic, qui ornaient tout objet imaginable, de la bougie à l’assiette, en plus des puits de mines et des tours d’extraction. - De belles photos représentant des objets sous trois aspects différents réunissent quelques-unes des reliques de l’industrie minière quasi omni- présente dans de nombreuses communes sarroises.
Staatskanzlei des Saarlandes, Öffentlichkeitsarbeit
Remerciements : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil