Les décors

Meta-Morphosis

Nous allons vous conter l’improbable rencontre entre trois photographes, une surveillante italienne et de grands bavards qui se sont tus trop longtemps... Cette histoire prend place dans un décor où l’esthétique des lieux laisse place à la contemplation. 

GENESE

Ce vendredi 16 mai 2014, le ciel est dégagé et l’air est frais. Alors qu’ils sont en route pour liège, Axel Ruhomaully et Franck Depaifve, deux photographes qui se retrouvent chaque année pour assouvir leur passion commune pour l'image, aperçoivent au loin la silhouette d’une imposante forteresse surgie d’un autre temps. Séduits par ce décor de film, ils empruntent quelques virages, traversent une voie de chemin de fer et arrivent sur une longue rue déserte surmontée d’un pont sans destination sur lequel est inscrit :

HASARD CHERATTE

Visitez l'ancien charbonnage du Hasard de Cheratte grâce au street view !

Une lourde porte en métal interdit l’accès aux ruines. Quelques rapides recherches leur permettent de trouver les premiers indices : ce château abandonné est la partie émergée d’une ancienne mine de charbon, fermée en 1977 et vouée à une destruction imminente.

Plusieurs mois de travail seront nécessaires pour immortaliser les lieux, les objets et les symboles typographiques, vestiges de ce glorieux passé industriel.

Crédits : histoire

Lieux/Objets : Axel Ruhomaully et Franck Depaifve
Calligraphies: Hassan Massoudy
Urban Sketching: Gérard Michel

Avec le soutien de la Wallonie

Remerciements : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil