1905 – 2013

Art ou Archive?

Mundaneum

“Le patrimoine photographique du Mundaneum à l’épreuve du temps ”

En tant que centre d’archives, le Mundaneum héberge une importante collection photographique. 

« Art ou Archive ? » est le fruit de la rencontre d’un photographe et d’une archiviste, qui ont décidé d’unir leurs efforts pour la sauvegarde de ce patrimoine.

A l’heure du « tout à l’image » à grands renforts de smartphones et de tablettes, il est paradoxal que l’on se préoccupe si peu de la conservation des photographies, que l’on soit si peu conscient de leur fragilité. 

Pourtant, la gestion de cette collection soulève de nombreuses questions quant à la conservation des supports, présentant chacun leurs spécificités physiques et chimiques. La stabilité des facteurs environnants est essentielle à la préservation : des températures trop élevées ou un taux d’humidité relative trop faible entraînent des dommages irréversibles ! 

En cette année où l’on célèbre le 175ème anniversaire de la photographie, le Mundaneum rend hommage au 8ème art à travers ce regard croisé sur les collections qu’il abrite

                                                                       Raphaèle Cornille

                                                                       Conservatrice

Un empilement de plaques photographiques anciennes est une machine à remonter le temps. 

Clichés après clichés, les strates profondes se dévoilent comme autant de couches temporelles interactives dont l’image composite a toutes les caractéristiques d’une véritable proposition artistique destinée aux cimaises d’un musée.

 Mais passée cette pure expérience esthétique, une autre interrogation surgit au sujet de ces plaques. Qu’est-ce donc que ces taches qui prennent les allures d’une véritable tête de tyrannosaure menaçante ?

Comment se fait-il qu’un visage de Madone, pourtant destiné à l’admiration, semble maintenant se cacher derrière les toiles d’un double rideau ? 

 

 

                                                                         Patrick Tombelle

                                                                         Photographe

Deux négatifs collés l'un à l'autre, formant une nouvelle image photographique
Les deux négatifs ont été séparés. Les dégradations sont irréversibles

L'oiseau qui semble s'abattre sur les jeunes filles est le résultat de la migration de la gélatine, d'une photographie sur une autre

Photographie enroulée en raison d'un taux d'humidité trop faible

La température et le taux d'humidité sont les facteurs les plus importants pour garantir la conservation des photographies

Les exemples suivants montrent les dégradations provoquées par les variations brutales de ces facteurs: déformations physiques et chimiques bien souvent irréversibles

Dans certains cas, la numérisation pourra aider à la “sauvegarde” de ce patrimoine mais bien souvent, les documents seront perdus à jamais

Document avant traitement
Document après traitement pour éliminer les moisissures

Prenez une atmosphère humide, ajoutez-y une température élevée et de la poussière, vous obtiendrez le milieu idéal pour le développement de moisissures!

Deux négatifs collés l'un à l'autre
Recto-verso d'un même négatif
Diverses dégradations visibles: miroir d'argent, déformation physique, bulles de gélatine
Tous les négatifs conservés dans cette boite ont subi des déformations physiques 
Même si la photographie est très artistique, les déformations sont irréversibles
Les modifications structurelles de la gélatine sont courantes en cas de mauvaise conservation
L'émulsion photographique va former des "bulles"...
... et pourra se désolidariser complètement du support plastique si l'on n'intervient pas
Exemple de "sauvetage" du document par la numérisation. Bien que le négatif original soit fortement endommagé, le résultat de la numérisation est stupéfiant de netteté

Processus chimique ? Œuvre du temps ?

Bien que le résultat puisse prendre une forme esthétique et poétique, une réalité plus inquiétante s’offre à notre réflexion : saurons-nous protéger et conserver un patrimoine qui, par simple négligence ou attentisme, risque de disparaître à tout jamais ? 

Depuis 2010, le Mundaneum a mis en place un plan de conservation préventive des collections photographiques par l’organisation de formations spécifiques et l’achat de matériel de conservation

« Art ou Archive ? » est une exposition itinérante qui sera présentée en divers lieux, en Belgique et à l’étranger

Crédits : histoire

Rôle — Raphaèle Cornille, Conservator of Iconographic Collections
Rôle — Patrick Tombelle, Photographer

Remerciements : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil