novembre 1938

"L'éternel Juif"

Getty Images

Dès le début du régime hitlérien, les Juifs allemands sont la cible d'une propagande antisémite les accusant d'être responsables de la défaite de l'Allemagne lors de la Première Guerre mondiale et de la crise économique qui en découle. Toute une série de mesures discriminatoires est votée à l'encontre des Juifs en matière d'emploi, d'éducation et de citoyenneté. La Nuit de Cristal, souvent désignée comme le début de l'Holocauste, marque un tournant dans la politique antisémite du régime qui transforme les mesures sociales, économiques et politiques en un lugubre processus de déportation et d'extermination à grande échelle.
 
Citoyen Juif allemand 
Vente de brassards

Après l'invasion allemande de la Pologne, les Juifs ont pour obligation de porter une marque distinctive sur leurs vêtements, à savoir une étoile jaune ou un brassard blanc avec l'étoile bleue de David. Le port de l'étoile jaune est ensuite étendu à l'ensemble des territoires occupés allemands.

"Réservé aux Juifs"

D'autres vexations et humiliations deviennent monnaie courante. La discrimination des Juifs dans les espaces publics et les inscriptions antisémites sont autant de tactiques visant à déshumaniser et à dégrader les Juifs en vue de faire accepter leur funeste sort.

"Je suis Juif, mais je ne me plaindrai jamais des nazis"
Couple mixte portant des pancartes humiliantes autour du cou. Elle : "Je ne suis qu'une truie attirée par les Juifs" et lui : "Je suis un Juif qui n'entraîne dans sa chambre que des jeunes allemandes"
"Allemands ! Défendez-vous ! N'achetez pas chez les Juifs !"

Les magasins et bureaux juifs sont la cible de graffitis, de boycott, voire de confiscation. 

Les écrits juifs et les livres "non-aryens" sont massivement brûlés. 

Graffiti apposé sur un magasin juif afin de dissuader les clients potentiels
Publications d'auteurs "non-aryens" brûlées sur la place publique 
Destruction des synagogues prises pour cible

Au cours de la Nuit de Cristal, plus de 7 500 commerces juifs et 300 synagogues sont saccagés ou totalement détruits en Allemagne et en Autriche. 30 000 Juifs sont déportés dans les camps de concentration. Lorsque 3 mois plus tard, certains sont libérés, plus de 2 000 manquent à l'appel.

L'Holocauste a commencé...

Matin du 10 novembre à Berlin
Crédits : histoire

Curator — Sarah McDonald, Getty Images
Photographers — Fox Photos, General Photographic Agency, Henry Guttmann, Hulton Archive, Keystone Press, Three Lions Agency

Remerciements : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil