2017

Introspection et autoportraits

Colección Blaisten

Comment les contemporains de Frida Kahlo se représentaient-ils ?

L'art de l'autoportrait
L'autoportrait est un exercice d'analyse personnelle dans le cadre duquel la personnalité d'un artiste est révélée, consciemment ou non. Il constitue aussi une façon pour les artistes de s'immortaliser.
L'artiste en tant que créateur
Les autoportraits mettent l'accent sur le travail d'un artiste, non seulement en démontrant sa compétence, mais également en le reconnaissant comme le créateur de son propre monde et de sa transformation.
Identité
Les artistes incorporent dans leurs autoportraits des éléments qui définissent leur individualité.

Dans le cas de Rosa Rolanda, les orchidées symbolisent la féminité en raison de leur ressemblance avec les organes génitaux féminins.

Dans cet autre autoportrait de Rosa Rolanda, le papillon représente sa voix. L'artiste exprime ses pensées et ses sentiments à travers la peinture.

Le peintre Feliciano Peña semble effleurer sa broche avec tendresse, un geste qui symbolise la fierté qu'il éprouve pour ses origines indigènes.

L'autoportrait du Dr. Atl illustre sa passion et son obsession : les volcans.

Le cactus en arrière-plan est originaire du nord du Mexique, où est né Alfonso X. Peña. En incorporant cette plante à son autoportrait, il affirme que, malgré ses nombreux voyages, il n'oubliera jamais d'où il vient.

Les chevaux sont un symbole récurrent dans les tableaux de María Izquierdo, tandis que le châle rouge fait allusion au Mexique.

La réinterprétation du soi
À travers l'autoportrait, les artistes se réinterprètent et révèlent leurs désirs enfouis ainsi que leurs angoisses cachées.

Dans un de ses portraits, María Izquierdo se représente petite fille, peut-être en écho à un souvenir cher.

La même artiste s'est également peinte à l'image d'une vierge endeuillée, endossant le rôle d'une martyre qui accepte son destin.

Emilio Baz Viaud s'est portraituré adolescent alors qu'à l'époque, il était déjà un homme mûr.

Dans l'autoportrait de Manuel González Serrano, on ne peut s'empêcher de remarquer son regard triste qui transperce le spectateur et donne presque l'impression de pouvoir déceler ses pensées les plus profondes.

Si vemos la inscripción podemos percatarnos de que fue un autorretrato hecho en una sola noche.

Manuel González Serrano illustre son chagrin grâce aux larmes qui coulent sur ce visage.

Ses larmes sont puisées par les racines des plantes qui poussent à l'intérieur de la tête, attirant de beaux papillons qui volettent tout autour. Les insectes représentent la beauté des idées qui lui viennent à l'esprit.

Frida Kahlo a réalisé ce dessin dans l'État mexicain de Puebla. Il s'agit d'une de ses rares œuvres de nature érotique.

Son infirmière, Judy, s'occupait d'elle avec le plus grand soin, et les deux femmes ont même vécu une histoire d'amour. Pour cette raison, trois noms sont inscrits dans cette œuvre, celui de Judy apparaissant entre Frida et Diego.

Crédits : histoire

Texts and selection of work: Renata Blaisten

Remerciements : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil