En juin 1990, alors qu'elle était à bord d'un train qui reliait Manchester à Londres, Joanne Rowling, une romancière alors inconnue, eut une idée. Au cours des cinq années suivantes, elle commença à planifier les sept volumes de la saga Harry Potter. Le premier tome, "Harry Potter à l'école des sorciers", fut finalement publié par Bloomsbury Publishing en 1997. Le livre rencontra un succès fulgurant et changea irrémédiablement la vie de J.K. Rowling, ainsi que l'univers de la littérature pour enfants.

"Harry découvrit très vite que l'exercice de la magie ne consistait pas seulement à brandir une baguette magique en marmonnant quelques paroles un peu bizarres."
Harry Potter à l'école des sorciers

Le synopsis
Ce document est le synopsis original du premier tome de la saga Harry Potter. J.K. Rowling l'a elle-même tapé sur sa vieille machine à écrire. Il contient les tout premiers chapitres, que la romancière a distribués aux éditeurs susceptibles d'être intéressés par la publication du livre. Elle en a fait parvenir un exemplaire à la maison d'édition Bloomsbury Publishing qui, une fois convaincue par son travail, a décidé de lui offrir son premier contrat. J.K. Rowling décrit dans ce synopsis les matières surnaturelles enseignées à Poudlard.

Si l'univers de Harry Potter est si fascinant, c'est parce qu'il permet d'en apprendre davantage sur ces disciplines qui appartiennent au monde de la magie.

Un croquis de Poudlard
Ce croquis annoté et réalisé par J.K. Rowling présente la configuration de l'école de magie et de sorcellerie de Poudlard. Même le calmar géant qui vit dans le lac y est représenté. Dans une note explicative adressée à son éditeur, J.K. Rowling a indiqué : "Voici la configuration, telle que je l'ai toujours imaginée".

Les différents bâtiments et arbres occupent tous la même place dans l'intrigue des livres Harry Potter. Remarquez comme la romancière insiste sur le fait que le "saule cogneur doit être bien visible".

Qui enseigne quoi ?
Dans cette note manuscrite rédigée alors qu'elle écrivait "Harry Potter à l'école des sorciers", J.K. Rowling a répertorié les matières enseignées à Poudlard, accompagnées du nom des professeurs supposés.

Comme indiqué sur ce document, le professeur d'astronomie devait, au départ, s'appeler "Aurelia Sinistra". Ce nom a par la suite été remplacé par "Aurora Sinistra". J.K. Rowling a souvent utilisé des mots tirés du latin pour les personnages et les sortilèges. "Sinistra" (mot latin signifiant "main gauche") est également le nom d'une étoile de la constellation d'Ophiuchus, mieux connue sous le nom de Serpentaire.

La voie 9¾
Ce tableau peint par Jim Kay est une version préliminaire de l'œuvre figurant sur la première de couverture de la version illustrée de "Harry Potter à l'école des sorciers".

Il représente une voie 9¾ bondée à la gare de King's Cross, ainsi que les élèves, dont Harry Potter et sa chouette blanche prénommée Hedwige, qui s'apprêtent à monter à bord du Poudlard Express. Ce voyage marque pour Harry la transition entre le monde de la magie et celui des Moldus, dans lequel il vivait en compagnie des Dursley.

L'homme aux deux visages
Ce brouillon original tiré du chapitre 17 de "Harry Potter à l'école des sorciers" révèle l'écriture manuscrite de J.K. Rowling au stylo-bille, sur du papier non ligné. Le texte contient quelques petites corrections, mais le dialogue est en grande partie identique au texte publié.

Certaines lignes ont été supprimées au cours du processus éditorial, dont cette réplique pleine de défi de Harry : "Vous n'avez pas encore la pierre… Dumbledore sera bientôt là. Il vous vaincra."

Remerciements : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil