L’histoire du château

Château de Châteaudun

L'architecture

Châteaudun ou la demeure royale de Jehan Dunois
Devenu propriété de Jean d’Orléans, compagnon préféré de Jeanne d’Arc, celui-ci y fit construire entre 1450 et 1468 l’aile Dunois. L’aménagement de ce corps de logis, avec ses petites pièces plus confortables aux dispositions raffinées, reflète le besoin de confort qui suivit la Guerre de Cent Ans.

Châteaudun entre Moyen-Âge et Renaissance
La profonde originalité du château de Châteaudun vient du fait que le Moyen-Âge s’efface progressivement vers la Renaissance tout en faisant cohabiter les deux styles. La cour du château, située entre « l’aile Dunois » et « l’aile Longueville » a d’ailleurs conservé deux escaliers à loggia, l’un au décor flamboyant et l’autre, qui en reprend le schéma, d’époque Renaissance. A Châteaudun, sur une période relativement courte, les bâtisseurs adoptent le style de leur temps sans heurts ni conflits.

La restauration

Longtemps à l’abandon, sauvé de la ruine par son acquisition par l’Etat, le château de Châteaudun a été restauré à partir de 1939 sous la direction de l’architecte Jean Trouvelot (1897-1985). La restauration de Châteaudun est particulièrement exemplaire dans son respect de l’architecture et de la sculpture des siècles passés mais aussi des ouvrages du second œuvre au plus près des éléments authentiques.

Les dates clés

Vers 1170 : construction de la « grosse tour » par Thibaud V, comte de Blois.
1439 : Charles d’Orléans fait don du comté de Dunois à son demi-frère bâtard Jean, désormais appelé « Dunois ».
1450 : reconstruction du toit de la « grosse tour » par Dunois.
1451-1454 : construction de la Sainte Chapelle, première campagne : chœur et chapelle haute.
Vers 1459-1468 : élévation de l’aile occidentale dite Dunois.
1460-1464 : construction de la Sainte Chapelle, deuxième campagne : nef et oratoire sud.
1468 : mort de Jean d’Orléans.
1469-1491 : construction des étages de soubassement de l’aile Longueville par François Ier d’Orléans-Longueville.
1509-vers 1518 : construction des superstructures de l’aile Longueville François II d’Orléans-Longueville et ses successeurs.
1723-1815 : le château subit différents dommages.
Vers 1860 : Théodore de Luynes entreprend une campagne de restauration.
1870 : bombardements prussiens.
1938 : Le duc de Luynes vend le château de Châteaudun à l’Etat.

Château de Châteaudun
Crédits : histoire

Cette exposition virtuelle a été réalisée par les équipes du Centre des monuments nationaux, avec la contribution des équipes du Château de Châteaudun, l’appui des équipes du pôle images et la coordination du pôle numérique.
Les images sont extraites de Regards - Banque d’images des monuments © Centre des monuments nationaux

Remerciements : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil