2011

SUPERPOSITIONS

Institut du monde arabe

“TRAVERSÉE DU MONDE ARABE”

FUNAMBULE - Au printemps 2011, je suis partie réaliser des œuvres audiovisuelles destinées à la réouverture du Musée de l’Institut du monde arabe à Paris. Par les hasards de l’histoire, le tournage a coïncidé (avec les grands bouleversements en cours dans le monde arabe. Certains pays envisagés pour le tournage - comme la Syrie - étaient devenus inaccessibles, d’autres forts déconseillés à visiter. Je ne voulais pourtant pas renoncer à cette expérience de vie...

... Une fois sur place, je me suis aperçue du décalage entre les informations distillées par les médias et la réalité sur place. J’étais au Caire pendant les affrontements, j’ai vécu la mort de Kadhafi alors que je filmais au Maghreb - mais malgré tout - dans les villages, dans les quartiers hors de tout spectaculaire, la vie de tous les jours continuait. Avec les mêmes soucis, les mêmes inquiétudes et joies, comme hier et comme demain.

Dans cette exposition, je cherche à donner une place à ceux que l’on ne regarde pas, qui ne sont pas considérés ; ils constituent pourtant l’immense majorité de l’humanité et participent de l’Histoire.

Le monde arabe - Paysage sans fin

Nomades, Sinaï - Egypte

Ou commence la ville, ou commence la montagne ? - Oman

Oasis - Oman

Mobile home - Koweït

Le vide séparé - Koweït

Chantier - Qatar

Construction - Koweït

Mur - Tunisie

Station service - Maroc

Rêves sur murs - Egypte

King of the road - Sinaï, Egypte

CRUMBLING, PAST DAYS IN SYRIA est un film entièrement tourné en banc-titre, avec une pellicule son en haut contraste. Portées par une esthétique de l’abstraction, les images dialoguent, entre d’une part, le grain de la photographie et de la pellicule, et d’autre part, la matière - la pierre, le sable et la poussière. La bande sonore réalisée par David Trescos lors d’une résidence à la Maison de la Radio à Paris - un effondrement – en constitue le fil narratif…

...Le corpus d'images est constitué de photographies prises en 2008 en Syrie. Un voyage dans les premières cités, devenues ruines habitées, jusqu’à la découverte d’une architecture qui - renforcée par la guerre – semble redevenir paysage. La vidéo est dédiée au réalisateur Tamer Alawam, que j’ai eu la chance de rencontrer à Berlin-est, tué lors de son dernier tournage à Alep en 2012.

L'attente - Tunisie

David et Goliath - Qatar

Home - Le Caire, Egypte

Abris - Le Caire, Egypte

Voisins - Beyrouth, Liban

Regard évité - Koweït

Match nul - Mosquée à Beyrouth, Liban

Trois religions, une symphonie

Coureur - Casablanca, Maroc

La tante - Liban

La bergère - Maroc

À la plage - Doha, Qatar

Fin de journée - Sinaï, Egypte

Le Préambule du Musée de l’Institut du monde arabe est constitué de plusieurs parties, liées entre elles : voix et langues, images des populations en marche et paysages des 22 pays de la Ligue arabe en travelling sans fin s’enchevêtrent. L’œuvre propose au spectateur un instantané du monde arabe et en souligne la diversité.

Le monde arabe en marche

Portrait - Tunisie

Portrait - Qatar

Portrait - Qatar

Regards inversés - Lorsqu’on photographie l’autre, on met en image la relation entre modèle et photographe. A travers le regard de l’autre, on se retrouve alors dans une sorte d’autoportrait, ou dans la reproduction de la maîtrise de l’apparence du modèle - de ce qu’il veut montrer...

Demain - Le Caire, Egypte

Crédits : histoire

OMAN — Shakir Mubarak Al-Araimi
ÉGYPTE — Roland Manadily
TUNISIE — Meriem Bouziri
LIBAN — Salam Moussa Chammas
KOWEÏT — Jihan Abou Zein
QATAR — Amel Saadi Cherif
PRODUCTION — Equipe de l'Institut du monde arabe et l'Equipe du Fresnoy, studio national des arts contemporains
CONCEPTION — Yannis Koïkas
COORDINATION IMA — Aurélie Wong
COORDINATION FRESNOY — Stéphanie Robin
MIXAGE SON — Christian Cartier
SCÉNOGRAPHIE — Roberto Ostinelli
REMERCIEMENTS — Bruno Levallois, Alain Fleischer, Blandine Tourneux, Olivier Anselot, Jean René Lorand, Eric Delpont, Amiet Leya Scheidegger, Hannes Scheidegger, Monsieur Mellakh, Johann Demarigny, Feras Abdulrazzak

Remerciements : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil