Premières élections post-apartheid

Africa Media Online

La nation arc-en-ciel aux urnes

Le 27 avril 1994, les Sud-Africains peuvent pour la première fois, indépendamment de leur nationalité, voter lors d'une élection nationale. Le taux de participation est incroyable. Dans tout le pays, des millions de personnes patientent pendant des heures dans des files d'attente. Le résultat est décisif : autrefois proscrit, le Congrès national africain (ANC) placé sous la direction de Nelson Mandela remporte l'élection avec 62,65 % des suffrages. Le parti national de FW de Klerk obtient 20,39 % des voix.

Rencontre avec les électeurs avant le scrutin...
File d'attente devant un bureau de vote : Soshanguve 
Johannesburg
Katlehong
Pretoria
KwaZulu-Natal
Mandela vote pour la première fois de sa vie. Jacob Zuma se tient derrière lui dans la file d'attente.
Isoloirs
Les électeurs s'expriment
FW et Marietjie de Klerk votent lors de la première élection libre et équitable de l'histoire de l'Afrique du Sud.
Dépouillement du scrutin par les membres de la Commission électorale indépendante
Johan Kriegler, juge et président de la Commission électorale indépendante
Célébrations : Mandela accède à la présidence
Mandela esquisse un pas de danse pour fêter sa victoire
Crédits : histoire

Photographer — Graeme Williams / South Photographs
Photographer — Paul Weinberg / South Photographs
Text — Africa Media Online

Remerciements : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil