Émeutes de Soweto

Africa Media Online

Le jour où nos enfants ont perdu la foi

Le 16 juin 1976, environ 20 000 enfants des écoles de la commune de Soweto à Johannesburg ont manifesté pour protester contre l'introduction de l'afrikaans comme langue d'enseignement dans les établissements locaux. L'afrikaans était considéré par beaucoup comme la langue de l'oppresseur. L'Afrikaans Medium Decree de 1974 forçait toutes les écoles des communautés noires à utiliser l'afrikaans et l'anglais dans une proportion équivalente comme langues d'enseignement.

Le 16 juin, les étudiants se réunissent au stade d'Orlando dans le cadre d'une manifestation organisée par le comité d'action du conseil représentatif des étudiants de Soweto. La manifestation se veut pacifique et de nombreux enseignants la soutiennent après les appels à la discipline lancés par le comité d'action.

Au début de la manifestation, les étudiants défilent avec des pancartes proclamant "À bas l'afrikaans", "Viva Azania" et "Si on nous impose l'afrikaans, Vorster devra parler le zoulou". Ils constatent bientôt que la police leur barre la route. Les leaders du comité d'action demandent aux manifestants de ne pas provoquer la police et la marche se poursuit sur une autre route pour se terminer finalement près du lycée d'Orlando.

La confrontation entre les étudiants et les policiers devient incontrôlable lorsque la police lâche des chiens sur la foule, qui répond par des jets de pierres. Les policiers ouvrent alors le feu sur les jeunes. Plus de 176 personnes sont tuées ce jour-là. Les manifestations s'étendent rapidement à toutes les communes du pays.

La photo représentant Hector Pieterson (13 ans), l'un des premiers enfants tués par la police de l'apartheid pendant le soulèvement de Soweto, alors qu'il est porté par Mbuyisa Makhubo, est devenue une image emblématique de cette journée. Elle a été prise par le photographe de presse Sam Nzima. 
Musée Hector Pieterson de Soweto. Les émeutes de Soweto, désormais appelées soulèvement de Soweto, ont galvanisé la résistance à l'apartheid en Afrique du Sud et hors du pays. Le 16 juin est commémoré en Afrique du Sud en tant que journée nationale de la jeunesse.
Crédits : histoire

Photographic Archive — Baileys African History Archive
Photographer — Graeme Williams / South Photographs
Photographer — David Goldblatt / South Photographs
Photographer — Motlhalefi Mahlabe / South Photographs
Text — Baileys African History Archive and Africa Media Online

Remerciements : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil