Entrez dans le Muséum des Sciences naturelles, à Bruxelles, et explorez quelques-unes de ses plus belles salles en Street View...

Bienvenue dans la Galerie des Dinosaures ! Avec plus de 3000 m2 et des dizaines de spécimens, c’est la plus grande d’Europe entièrement consacrée aux dinosaures, à leur découverte, leur vie, leur évolution…
À votre droite, sont présentés les Iguanodons de Bernissart, nos stars. Ils ont été découverts dans une mine de charbon à 322 m de profondeur entre 1878 et 1881. Ils constituent la plus belle collection d’iguanodons au monde, tant par leur nombre que par la qualité de leurs fossiles. Déjà à l'époque, les vsiteurs affluaient du monde entier pour les admirer !
À votre gauche, vous pouvez distinguer un jeune diplodocus, un stégosaure et la patte avant d’un sauropode géant.

Dans la première partie de la Galerie de l’Homme, 25 espèces d’hominidés illustrent les 7 millions d’années de notre évolution foisonnante : depuis Toumaï le Sahelanthropus tchadensis à notre espèce, Homo sapiens – la seule encore en piste ! –, en passant par Lucy l’Australopithecus afarensis ou l’Homme de Spy, un Néandertalien belge. 15 d’entre eux sont représentés grandeur nature.

La seconde partie de Galerie de l’Homme explore, sans tabous, l’évolution de notre corps, de l’embryon à l’adulte. Vous pourrez observer une collection de fœtus conservés dans du formol depuis 100 ans, des squelettes d’enfant et d’adulte, des organes plastinés, des projections sur des mannequins à taille réelle qui illustrent la grossesse, le corps en mouvement et les systèmes nerveux et digestif.

Vous êtes maintenant dans la Salle des Mosasaures. Curieusement, le public ne connaît pas ces gigantesques lézards prédateurs qui écumaient les océans à l’époque où les dinosaures dominaient les continents. Ici, vous pouvez notamment admirer un spécimen belge de 12,5 mètres de long, Hainosaurus bernardi, comparer l’anatomie de mosasaures à celle de reptiles et autres animaux actuels, comprendre leurs « mécaniques natatoires »…

Dans 250 ans de Sciences naturelles, des expéditions scientifiques mémorables, des chantiers de fouilles insolites, des découvertes étonnantes, des histoires émouvantes et des spécimens remarquables retracent l’évolution de notre Muséum. Vous pouvez y découvrir la toute première expédition scientifique internationale en Antarctique menée par le Belge Adrien de Gerlache, en 1897-1898, à bord de la Belgica. Ou écouter le cri poignant du tout dernier thylacine mort en captivité en 1936, à Hobart (Tasmanie).

Dans la Galerie de l’Évolution, vous traversez les milliards d’années d’existence de la Terre en faisant étape à six moments-clés de l’évolution de la Vie : l'explosion cambrienne, le foisonnement aquatique du Dévonien, la conquête des terres au Carbonifère, les mers mouvementées du Jurassique, l'apparition des mammifères à l'Éocène et l'impact humain au présent.

Muséum des Sciences naturelles (Institut royal des Sciences naturelles de Belgique)
Crédits : histoire

Muséum des Sciences naturelles (Institut royal des Sciences naturelles de Belgique)

Remerciements : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil