Villa Arson, Allée des Cyprès

Villa Arson

Michel Marot conserve intégralement l’allée de cyprès qui part du jardin d'accueil et longe, suivant une pente douce, l’ensemble architectural côté ouest. En bas du domaine elle contourne le bâtiment 5 vers l’est et rejoint un portail ancien. Des niches sont aménagées au pied des façades pour abriter des statues néo-classiques, dont certaines sont en place depuis le XIXe siècle. Cette allée, la plus longue plantée de cyprès du département, était alors une promenade d’esprit romantique. On retrouve ici le souhait de Michel Marot de privilégier le site et sa végétation plutôt que les bâtiments anciens.

Les bâtiments modernes commencent à entourer l'ancienne villa (galerie des Cyprès, exposition ouest).

L'allée bordée de cyprès longe côté ouest le bâtiment 3, l'ancienne villa, les bâtiments 4 et 5. Son tracé est entièrement conservé.

Début de l'allée des Cyprès qui longe la partie nord-ouest du bâtiment 3 où sont les espaces d'exposition de l'actuel centre national d'art contemporain.

L'allée longe l'ouest du domaine, elle est la plus longue allée plantée de cyprès du département. Un escalier permet de rejoindre l'allée des amphithéâtres, qui traverse perpendiculairement le bâtiment.

L'allée bordée de cyprès longe côté ouest le bâtiment 3, l'ancienne villa, les bâtiments 4 et 5. Conservée du domaine originel, elle est la plus longue allée plantée de cyprès du département.

Début de l'allée des Cyprès qui longe la partie nord-ouest du bâtiment 3 où sont les espaces d'exposition de l'actuel centre national d'art contemporain.

Face à l'alignement des cyprès, des niches sont aménagées pour recevoir les reproductions des statues antiques de l'École Nationale des Arts Décoratifs de Nice.

Dans ce segment de l'allée le mur de soutènement est ponctué de niches qui abritent des reproductions modernes en plâtre de sculptures anciennes. Par cet agencement, l'architecte mêle figuratif et pointillisme.

Dans de nombreux espaces, les niveaux supérieurs sont construits en porte-à-faux. L'architecture aux aspects de forteresse gagne en légèreté, la surface utile s’accroit et créant des espaces de circulation abrités de la pluie et du soleil.

Ces statues proviennent des jardins de l'ancien domaine. Elles sont tournées vers le sud, le long du chemin qui fait suite à l’Allée des Cyprès et marque la fin du domaine.

Ces statues proviennent des jardins de l'ancien domaine. Elles sont tournées vers le sud, le long du chemin qui fait suite à l’Allée des Cyprès et marque la fin du domaine.

On perçoit, suivant le projet de Michel Marot, comment la végétation canalise l'implantation des constructions, avant de distinguer l'architecture qu’elle abrite.

L’extrémité du domaine, avec les bâtiments 4 et 5 ceinturés de végétation. On distingue la fin de l'Allée des Cyprès et le passage qui la prolonge où trois statues néo-classiques sont placées dans des niches. L'ensemble donne l'impression d'une forteresse qui paradoxalement se fait discrète.

Crédits : histoire

Direction
Jean-Pierre Simon

Responsable du projet
Cédric Moris Kelly

Questions juridiques
Alain Avena

Numérisation
Sous la conduite de Patrick Aubouin

Rédaction
Patrick Aubouin
Cédric Moris Kelly

Traduction
Claire Bernstein

Versement dans l'interface Google Cultural Institute
Cédric Moris Kelly

La capture des espaces par l'équipe Google Street View a été rendue possible grâce à la mobilisation des équipes techniques de la Villa Arson :

Accueil, surveillance & maintenance
Joël Jauny

Accueil, surveillance intendance & hébergement
Isabelle Clausse
Dave Dhurmajee
Marlène Lebrusq
Jean-Pierre Vitry

Service technique / Bâtiments
Jean-Paul Carpentier
Gérard Maria
Pascal Rigaux
Michel Serve

Jardins
Patrice Lorho
Pascal Pujol
Kévin Serviole

Merci à Michel Marot pour la gracieuse autorisation d’utiliser le fonds d’archives Marot Tremblot Architecture (MTA)

Avec le support du Ministère de la Culture et de la Communication et des équipes Google Street View et Google Cultural Institute

Remerciements : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil