Touch & Hold

Frida Kahlo imprégnait ses natures mortes de références spirituelles et personnelles complexes. À travers ces tableaux, elle projetait ses sentiments et ses souvenirs les plus intimes tout en continuant à explorer son obsession relative à la notion que "la mort féconde la vie".

Le titre de l'œuvre tire son origine des cinq grosses pitahayas rassemblées au centre de la composition. Originaire d'Amérique centrale, la pitahaya est le fruit à peau rouge et brillante que produit le cactus du même nom. Le fruit mesure près de 10 cm. Son cœur charnu d'un blanc grisâtre est parsemé de pépins noirs. Malgré la présence de tâches marrons sur leur peau, ces pitahayas ne sont pas gâtées. Lorsque la peau du fruit commence à brunir, cela signifie qu'il est mûr et prêt à être consommé.

Dans ses œuvres, Frida Kahlo incluait souvent des éléments végétaux comme symbole de fertilité et de régénération. Ici, la pitahaya est coupée en deux et évoque une cellule reproductrice féminine (un ovule) ayant été disséquée. Cet ovule est en phase de division cellulaire, également appelée méiose. L'un des principaux facteurs de fausse couche chez la femme est dû à des erreurs survenues lors de ce processus. L'artiste a subi plusieurs fausses couches au cours de sa vie. Cette modeste nature morte est en fait une allusion très personnelle à ces événements traumatisants.

À Mexico, Frida Kahlo cultivait et entretenait un jardin exquis autour de Casa Azul, la demeure qui lui tenait lieu de résidence et d'atelier. Ce jardin produisait des pitahayas et était parsemé de cactus "tête de vieillard" (recouverts de poils blancs duveteux). Plusieurs de ses tableaux incluent ces cactus particuliers, ce qui laisse supposer que son jardin était une extension de sa pratique artistique.

Sur le sol, on voit une jeune feuille immature de philodendron. Cette plante poussait dans le jardin de sa famille. Une photo représentant plusieurs générations de sa famille, y compris sa grand-mère, sa mère, sa tante et un jeune cousin, est entourée de deux grands philodendrons. Frida Kahlo se considérait comme un être hybride et s'intéressait aux origines de sa famille : son père était allemand et hongrois, sa mère était mexicaine. Cette petite feuille, avec ses lobes croisés, fait probablement référence à l'artiste elle-même. L'artiste a peint des philodendrons dans d'autres tableaux qui soulignaient son héritage génétique métissé.

À l'époque où ce tableau a été peint, la zone située au sud de Mexico était une vaste étendue de roches volcaniques. Ce champ de lave, appelé El Pedregal, a attiré de nombreux artistes, y compris Frida Kahlo et son mari Diego Rivera, en raison de sa dimension mythique en tant que site préhistorique. Dans cette nature morte, l'artiste a peint une partie des roches volcaniques qui ornaient son jardin. Le contour brut de la roche sur fond de ciel bleu évoque la ligne d'horizon montagneuse de Mexico.

Un petit squelette en argile, articulé à l'aide de ressorts, est perché sur une roche volcanique marron. Il brandit une faux, souvent associée à l'image de la Faucheuse, qui personnifie la mort. La représentation espiègle de ce squelette est un rappel discret du caractère inéluctable de la mort. Tout mûrit, puis finit inévitablement par se décomposer. Il faut donc profiter de la vie tant qu'il en est encore temps. En 1939, à son retour de France, elle apprend que Diego souhaite divorcer. Frida change alors l'expression du squelette du tableau, qui passe d'un sourire à une mine renfrognée.

Au premier abord, la nature morte réalisée par Frida Kahlo ressemble à un simple agencement de plantes et de végétation venues de son atelier et de sa demeure. Mais si l'on y regarde de plus près, le tableau est plus un autoportrait indirect qu'une nature morte.

Pitahayas by Frida KahloMadison Museum of Contemporary Art

Remerciements : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Partager cette page avec un ami
Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil