La femme dans l'Art nouveau

Conception : Le Carton Voyageur - Musée de la carte postale

AOUT , Souvenir de la Belle Jardinière AOUT , Souvenir de la Belle Jardinière par MUCHALe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Des années 1890 à 1910, en pleine Belle Époque avide de modernité, se crée et se développe un courant artistique qui se revendique en rupture totale avec ce qui se faisait autrefois. C’est l'Art nouveau. Des artistes inventent un style où la courbe domine et la symétrie n'existe plus remplacé par un mouvement foisonnant qui puise son inspiration dans le monde végétal et la Nature.

Dans le style de Raphaël Kirschner Dans le style de Raphaël Kirschner par KIRCHNER RaphaëlLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Le Beau doit vivre dans le quotidien de tous y amenant ornements et couleurs. Art total, ce courant soudain, puissant mais bref, touche tous les lieux d'expressions dans les arts décoratifs (mobilier, joaillerie, objets du quotidien…) et l’architecture.
Suivent de nombreuses expressions de part le monde. En Angleterre on parle de Tiffany, en Allemagne de Jugendstill, en Autriche de Sezessionstill, etc.

SALLE EXPOSITION LEFEVRE-UTILE PARIS 1900 SALLE EXPOSITION LEFEVRE-UTILE PARIS 1900 par AucunLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

En France, c’est à Paris que l’Art nouveau prend une dimension internationale avec l’exposition universelle de 1900.
Les pays présents y font bâtir d’incroyables pavillons et rivalisent de créativité.
Les illustrateurs ne s'y trompent pas et la petite estampe qu'est la carte postale en devient aussi le lieu d'expression à travers le motif toujours recréé de la Femme, à la fois muse et sujet.

BENGALINE , PEINTURE EMAIL PERFECTIONNEE BENGALINE , PEINTURE EMAIL PERFECTIONNEE par AucunLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

L’Orient

Fantasme occidental, la femme orientale naît de deux orients : le Proche-Orient et le Japon.

Au moment de la conquête coloniale, l’intérêt pour l’exotisme de toutes origines se développe et l’homme blanc est fasciné par ces beautés orientales rêvées.  Les artistes créent alors une figure ouverte à toutes les sensualités par ailleurs interdites par la société bourgeoise occidentale.

MIKADO MIKADO par KIRCHNER RaphaëlLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Muses d’un genre nouveau, quelles soient geisha ou odalisque, les belles orientales sont inspiratrices du désir plus encore que de l’amour.
A partir de 1860, l’estampe japonaise influence les artistes occidentaux séduits par les aplats de couleur, la composition décalée du sujet et la ligne claire du tracé.
L’Art nouveau n’échappe pas à cette source d’inspiration graphique et technique qui conduit à la production en série de gravures et de lithographies d’une grande qualité.

LA SCULPTURE LA SCULPTURE par AucunLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

L’Antique

Bien qu’en rupture avec les anciennes conventions artistiques, l’Art nouveau puise aussi son inspiration dans l’Antiquité. Ce motif de la femme de l’Antiquité se développe à travers des profils rappelant les camées, intailles romaines ou des compositions à base de mosaïque.

Sans titre Sans titre par AucunLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

On découvre des déesses byzantines, des scènes de la Grèce ou de la Rome antiques peuplées de jeunes femmes drapées de blanc.
En découle une figure intemporelle et pure souvent parachevée par une couronne végétale. Musiciennes, danseuses ou sculptrices, elles se déclinent à l’infini à travers le talent d’illustrateurs célèbres mais aussi inconnus, car de nombreuses cartes dans ce thème ne sont pas signées et sont produites en très grande quantité par des éditeurs viennois.

Sans titre Sans titre par AucunLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Des éléments en particulier, comme ces simples profils en médaillons, sont aussi déclinés en de nombreuses variantes et utilisés en fonction des besoins par les éditeurs.
Ici un motif antique représentant la même jeune femme a pu être intégrée sur de nombreux modèles de cartes postales qui reprennent des ornementations dans le plus pure style Art nouveau.

Réjane , Propriété exclusive de la Société des CHAUSSURES RAOUL Réjane , Propriété exclusive de la Société des CHAUSSURES RAOUL par LUDVICLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Les actrices

L’inspiration des illustrateurs se trouve aussi dans les figures célèbres de la Belle Époque qu’elles soient actrices, chanteuses de music-hall ou demi-mondaines. Elles deviennent ainsi modèles pour des affiches qui les représentent sur scènes ou faisant la promotion de produits de luxe.

LEFEVRE-UTILE , BISCUITS LU RECOMMANDES LEFEVRE-UTILE , BISCUITS LU RECOMMANDES par AucunLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

La « Divine » Sarah Bernhardt fait, par exemple, signer un contrat de 6 ans à un jeune illustrateur tchèque inconnu tant elle est séduite par son trait. Il s’agit d’Alfons Mucha qui réalisera pour elle les affiches de nombreuses pièces (Gismonda, La Dame aux Camélias, La Princesse Lointaine, etc.) participant ainsi à la construction du mythe de l’actrice.

Liane de Pougy Liane de Pougy par REUTLINGERLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Pour exister, ces femmes à la recherche de notoriété se font aussi tirer le portrait auprès de photographes ayant pignon sur rue comme Léopold Reutlinger.
Extrêmement populaires, ces clichés se diffusent dans les revues et bien sûr sous forme de cartes postales rendant familiers au plus grand nombre les visages de Liane de Pougy, Cléo de Mérode ou Polaire.

Sans titre Sans titre par AucunLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

La publicité 

A la fin du XIXème une véritable explosion de l’affichage publique envahit les murs des villes, y compris dans les petits hameaux. La réclame profite du moindre espace, près des halles, sur les palissades et même sur les églises !

A grand renfort d’illustrations, qui se retrouvent dans la presse illustrée, on fait la promotion des produits de grande consommation (Maggi, Byrrh, le chocolat Meunier), des nouveaux moyens de transports (Chemins de fer de l’Ouest) comme des cafés-concert ou des pièces de théâtre.

MOET ET CHANDON , CHAMPAGNE MOET ET CHANDON , CHAMPAGNE par MUCHALe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

La publicité des « Maîtres de l’Affiche » se décline aussi en cartes postales. Peut importe le produit ou le sujet dont on fait la publicité, la femme est incontournable. Légère et insouciante ou au contraire déifiée, la femme invite la ménagère à sortir son porte-monnaie.

Collection Job, Affiche 1898 - Mucha Collection Job, Affiche 1898 - Mucha par MUCHALe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Des concours sont organisés par la marque d’alcool Byrrh à partir de 1903 ou par la fabrique de papier à cigarettes JOB dès 1895.
De nombreux peintres et affichistes de renom s’en saisissent. Les lauréats voient publiées leurs œuvres sous forme d’affiches bien sûr mais aussi de calendriers et de série de cartes postales.

Carte rehaussée de doré Carte rehaussée de doré (1901-11-22), AucunLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

La nature

L’Art nouveau utilise beaucoup les lignes courbes ainsi que les éléments végétaux et floraux qui se retrouvent dans l’architecture et le mobilier. On parlera même de style « naturaliste » ou « art floral » en raison de cette inspiration de la Nature. La femme ainsi parée est magnifiée par les enroulements des tiges et l’épanouissement des fleurs qui se mêlent à la composition souvent asymétrique ou décalée

FEMMES MODERNES FEMMES MODERNES par MUCHALe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Au foisonnement des chevelures luxuriantes répondent les envolées des motifs ornementaux simplifiés en de souples lignes en coup de fouet si caractéristique.
Une théorisation de ces ornements est même développée par de grands noms comme Eugène Grasset qui propose des cours de composition décorative avant de publier « La Plante et ses applications ornementales » destiné à combattre « L’anémie qui règne sur les ruines de l’imitation du passé » et offrant plus de 150 motifs destinés à être utilisés et réinterprétés.

L'orgueil L'orgueil par ROBERT LucienLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

La caricature

La femme Art nouveau est rêvée par ses créateurs, mais elle peut être aussi moquée.

La silhouette féminine suit elle aussi les courbes et contre-courbes, symboles de l'Art nouveau, jusqu'à atteindre la forme d'un « S ».

Le corset projette la poitrine en avant, la taille s'étrangle et la « tournure » épanouit artificiellement les fesses.

Je pense dès que je vois de si jolie cocottes, , Que mon vétérinaire est une fameuse moule, Je pense dès que je vois de si jolie cocottes, , Que mon vétérinaire est une fameuse moule, par SAGER X.Le Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Les diktats de la presse féminine conduisent à l'apparition de la figure de la parisienne, séductrice et charmeuse.
L'Amour n'est jamais loin, ni l'Argent d'ailleurs… Les illustrateurs transforment nos fraîches créatures en poulettes quand les hommes se muent en moutons, coqs ou cochons.

Avant , Maintenant Avant , Maintenant par BENEDLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Les caricaturistes s'en donnent à cœur joie en représentant les évolutions de la mode qui va quitter progressivement la ligne courbe au profit de la ligne droite de l'Art déco sans que la contrainte sur le corps des femmes ne disparaisse.
Si la taille remonte et se libère du corset, les jupes se resserrent entravant la marche alors que les chapeaux prennent de plus en plus d'ampleur fournissant un sujet en or aux illustrateurs.

Sans titre Sans titre par MUCHALe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

La Collection des cent

Décrite comme la « plus belle parmi les plus belles » la « collection des cent » éditée dans les années 1900, constitue encore aujourd'hui une série de rêve pour les cartophiles. On la doit à E. Gréningaire, coloriste industriel, qui entretient des relations amicales avec un très grand nombre d'artistes de l'Art nouveau.

A travers elle, on découvre un véritable panorama des tendances de l'époque dans l'illustration et le graphisme. Visant à l'origine un rythme soutenu d'une parution par quinzaine, en 10 cartes par pochette, elle compte finalement 98 cartes postales différentes pour 92 illustrateurs et non pas 100.  

Il s'agit de la n°45 de la 'Collection des Cent' : la jeune fille à la balustrade Il s'agit de la n°45 de la 'Collection des Cent' : la jeune fille à la balustrade par HERANLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Très variée dans les sujets présentés, elle ne présente pas que des créations originales, on retrouve ainsi déclinés en cartes postales des affiches ou des menus.
De nombreux artistes présents dans la « collection des cent » ont aussi participé au « Salon des cent ». Ce lieu d'exposition d'art novateur créé en 1894 où l'on pouvait acheter de l'estampe et du dessin. Le nom de cette collection vient peut-être de là.

DESTINARE DESTINARE par GREGOIRELe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Le renouveau de l'estampe comme lieu d'expression de nombreux jeunes artistes, allié aux progrès techniques, permettant de produire à bas coût et avec une grande qualité, a plus fait pour la démocratisation du courant Art nouveau que la production d’œuvres destinées aux intérieurs bourgeois.

Amateurs et Collectionneurs Amateurs et CollectionneursLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Cette mode portée par l'affiche qui s'étale sur les murs de part les rues, trouve aussi un lieu d'expression bienvenue à travers la carte postale.
Le père de l'affichage moderne, Leonetto Cappiello, ne s'y trompe pas : « non seulement je trouve charmante cette mode de correspondre par l'image, mais aussi intéressante car elle peut être, si on sait en tirer parti, un moyen de divulgation d'art très utile. »
A partir de là, il est bien naturel de voir s'exprimer dans la carte postale autant d'illustrateurs et d'affichistes reprenant la femme comme archétype.

Sans titre Sans titre par AucunLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Objet et muse, la femme art nouveau n'existe que dans le regard des artistes et pas par elle-même. Alors même qu'elle s'émancipe, les illustrateurs la cantonne dans une série de représentations très esthétiques qui ne disent rien de l'évolution de son statue à l'aube du nouveau siècle.

La Veuve joyeuse : S'il ne fallait que des waltzers pour la conquête du mond !! ... , La Vedova allegra : Se bastassero i waltzer per conquistare il mondo... ! La Veuve joyeuse : S'il ne fallait que des waltzers pour la conquête du mond !! ... , La Vedova allegra : Se bastassero i waltzer per conquistare il mondo... ! par VENEZIANI G.C.Le Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Il faudra attendre le déclin du « Style nouille » et son remplacement par l'Art déco pour découvrir une femme plus autonome et libre alors que souffle un vent de simplification conduisant à l'utilisation de motifs plus dépouillés et de lignes géométriques. Là aussi les cartes postales accompagneront l'évolution et la modernisation de notre société.

Crédits : histoire

Merci à:
La ville de Baud
Le Carton voyageur- Musée de la carte postale

Crédits : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Voir plus
Thème associé
Vous avez du courrier !
Avant les textos et les messages directs, nous recevions des cartes postales
Afficher le thème
Applications Google