Jeune Femme à l'Aiguière

The Metropolitan Museum of Art

Johannes Vermeer est le poète de la vie domestique du XVIIe siècle à Delft.

Cette toile comporte des signes de richesse (la cruche en plaqué...

... or, la boîte à bijoux dont sort un rang de perles...

... le tapis persan sur la table)...

... mais le peintre parvient miraculeusement à capturer la tranquillité du moment.

Qu'en est-il de la conception du tableau ? Il s'agit en quelque sorte d'un triangle ou d'un cône au milieu de trois rectangles : la fenêtre, la table et la carte sur le mur du fond. La toile présente donc manifestement une géométrie équilibrée. Les couleurs primaires (le rouge, le bleu et le jaune) sont majoritaires.

En termes de conception, de couleur et de lumière, le tableau affiche une forme d'équilibre et de tranquillité, qui convient parfaitement au sujet : la paix, le calme et le bien-être d'une scène domestique, au cours de la décennie la plus prospère de toute l'histoire des Pays-Bas.

On retrouve évidemment aussi le célèbre intérêt de Johannes Vermeer pour la lumière. Si l'on regarde l'avant-bras levé vers la fenêtre, on constate qu'il ne s'agit de rien d'autre qu'une ombre plate et floue avec une lueur provenant de derrière.

De tels effets ont probablement été ajoutés lors des dernières étapes de la réalisation. Il arrivait en effet que Johannes Vermeer peigne une toile par intermittence, parfois sur une période de trois mois, en modifiant la composition et, souvent, en effaçant des motifs.

Voilà en quoi Johannes Vermeer est un poète : il supprime l'évident pour laisser place à l'aspect psychologique. En regardant cette toile, un homme verrait une femme qu'il aimerait aborder, mais cette vision ne s'arrête pas là. C'est comme s'il s'agissait d'un rêve. Il y a une certaine distance entre la scène et le spectateur. Tout se passe au centre. La table empêche l'homme d'approcher la jeune femme. C'est comme si le spectateur masculin présumé rêvassait.

Jeune Femme à l'Aiguière by Johannes VermeerThe Metropolitan Museum of Art

Crédits : histoire

Cette exposition fait partie du projet de Google sur Johannes Vermeer.

Crédits : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Accueil
Explorer
À proximité
Profil