Vous avez du courrier !

Conception : Le Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Jeunes Filles du HuelgoatLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Tout comme le téléphone, internet ou les réseaux sociaux aujourd’hui, la carte postale représente au début du 20e siècle un moyen rapide, abordable, simple d’utilisation et efficace pour communiquer, palliant ainsi à l’éloignement et à la séparation.

Le FestinLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Simplement deux trois mots la plupart du temps… Parmi les correspondances les plus fréquentes, il y a les «bonjour» ou «bon souvenir de…», pour se rappeler à ses parents et amis lors d’un voyage, pendant les vacances...

Image manquante

D’ailleurs de nombreuses cartes postales avec message sont écrites pendant l’été. Les appareils photos sont encore assez rares, parfois compliqués à utiliser et avec de longs temps de pose. La carte postale permet ainsi de raconter ses voyages : au verso, juste quelques mots, et au recto, une vue du lieu de vacances.

Les Quais par AucunLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

La météo du moment… qu’elle soit ensoleillée ou pluvieuse, est alors déjà un sujet de prédilection !

Image manquante

Mais les correspondances sont loin d’être toutes légères et superficielles. En les lisant, on replonge aussi dans la vie quotidienne et parfois intime des familles françaises. La santé, le travail, l’école… ce sont parfois de vrais livres ouverts.

Les Villas de la Plage par AucunLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Si sur la majorité des cartes postales, l’on ne retrouve que quelques mots griffonnés à la va-vite, nombreuses sont les personnes qui se servent de ce petit carton imprimé pour des correspondances suivies entre amis ou entre membres de la famille. Comme cette personne qui indique à la fois dans sa correspondance et sur le verso la photo la maison où elle s’installe, le nom de ses futurs voisins…

Une porte de l'Hôtel de Ville. par AucunLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Pendant la Grande Guerre, grâce à la franchise militaire, la carte postale est alors un moyen gratuit, simple et populaire pour donner des nouvelles du front. La censure est présente et les poilus n’ont pas le droit de donner des informations sur le lieu exact où ils sont postés, sur le nombre de morts, sur les prochaines offensives ou sur le moral des troupes.

Mais toutes les cartes postales qui arrivent dans les familles restées à l'arrière signifient pour elles que leur fils, maris, frères... sont toujours en vie.

BERGER VOSGIEN par AucunLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Certains amoureux n’hésitent pas à faire leur déclaration à la vue de tous, qu’ils soient poètes ou non…

Le retour des champs par AucunLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Mais d’autres rédigent des messages codés ou ont recours à la sténodactylographie afin de préserver l’intimité d’une correspondance devant circuler à découvert ou contourner le contrôle et les regards indiscrets.

Sur le Levier de la Loire par AucunLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Lorsqu’on est bavard, le moindre espace vierge est utilisé, certains superposent les textes et écrivent dans tous les sens quand d’autres rédigent leur missive sur plusieurs cartes qu’ils n’hésitent pas à numéroter, à charge du lecteur de s’y retrouver !

La Vieille rue St-Malo par AucunLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Etudier ces correspondances d’autrefois, c’est aussi retrouver un phrasé particulier, l’écriture à la plume, des expressions et un langage témoignant des rapports et échanges très codifiés de l’époque.

PONT-L'ABBE (Finistère). Brodeur confectionnant un GiletLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Dans les années 1900, la réglementation et la politique tarifaire de la Poste peuvent paraître incongrues : certaines formules de politesse comme «Amitiés», «Amicale poignée de main» et «Bien à vous» sont admises quand d’autres telles que «Ça va bien», «Revenez vite» ou «Charmante journée» sont taxées.

En pleine route par AucunLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Les correspondances inférieures ou égales à 5 mots bénéficient aussi d’un affranchissement réduit. Une petite phrase en trop et le facteur appose un timbre-taxe que doit payer le destinataire. Les postiers doivent donc se montrer vigilants et vérifier si la réglementation est respectée.

La pointe de la Chaîne et le Rocher (1911-02-10)Le Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Il y a plusieurs levées et distributions de courrier par jour : au minimum deux, voire trois dans certaines communes. Le courrier emprunte alors le même chemin que les voyageurs : le train ! On se sert donc des cartes postales pour fixer ou annuler un rendez-vous, et l’on peut lire «J’arrive demain à 11 heures…».

Vieille femme de Douarnenez en coiffe nozerLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Parmi les millions de cartes postales qui ont circulé en Bretagne, une minorité est légendée en breton ou gallo. Quant aux correspondances figurant au verso, rares sont celles qui sont aussi écrites dans la langue maternelle des bretons.

KOMZIT BREZONEG D’IN, MAMMIG !Le Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Afin de lutter et de supprimer les particularismes régionaux, plusieurs lois sont successivement votées interdisant la langue bretonne dans les écoles, les administrations…Même si au début du 20e siècle, le breton reste encore la langue de la famille, du village et de la vie religieuse, de plus en plus de petits bretons sont bilingues et les échanges par courrier se font principalement en français.

Les Voitures à Chien , La Poste en campagne par AucunLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

En conclusion, la carte postale est un moyen de donner des nouvelles qui a beaucoup de succès quel que soit le moyen de locomotion des facteurs de l’époque !

Aujourd’hui, face à la concurrence des cartes virtuelles et aux milliards de messages échangés par téléphone, la version papier fait de la résistance car elle reflète toujours une intention et attention bienveillante que l’on porte au destinataire.

Crédits : histoire

Merci à:
La ville de Baud
Le Carton voyageur - Musée de la carte postale

Crédits : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Voir plus
Thème associé
Vous avez du courrier !
Avant les textos et les messages directs, nous recevions des cartes postales
Afficher le thème
Applications Google