Portrait de Miguel N. Lira

Ce portrait est la pièce maîtresse de la collection au Musée d’Art de Tlaxcala.

Touch & Hold

Frida a peint ce portrait du poète Miguel N. Lira (un membre du groupe politique « Los Cachuchas » et un de ses proches) à sa demande. L’artiste elle-même n’était pas satisfaite de la peinture, bien que le poète l’ait beaucoup aimée.

Kahlo semble avoir utilisé une photo de son ami pour le peindre.

Il s’agit de sa seule œuvre précisément datée : 1927

Le moulinet que Lira tient dans sa main gauche est une allusion à l’enfance.

Le livre sur sa droite montre une goyave et le pronom « tú » (toi), en référence aux titres de ses 2 premiers livres publiés.

L’ange est possiblement l’archange Michel (Miguel en espagnol, le prénom de Lira), ou un ange gardien, référence à l’imagerie religieuse des premiers travaux du poète.

La tête de cheval et la poupée sont peut-être les incarnations précoces de deux livres pour enfants écrits plus tard par Lira : « Mi caballito blanco » (Mon petit cheval blanc) en 1943 et « La muñeca Pastillita » (Une poupée appelée Pastillita) en 1942.

Le « R » pourrait être du nom de sa compagne, Rebeca Torres y Ortega, qui deviendra plus tard son épouse. Si c’est le cas, la forme ressemblant à une tour (« torre » en espagnol) abonde dans ce sens.

La lyre (« lira » en espagnol) est un clin d’œil direct à son nom de famille, ainsi qu’à son travail en tant que poète.

La tête flottante peut représenter un « memento mori » (un rappel de la mortalité) ou un crâne du Jour des Morts.

La cloche et l’onomatopée « TAAAAAAAAANN » sont une référence locale. Il est intéressant de souligner que son premier livre, « Tú » (1925), était dédié « à `María de Guadalupe’, la cloche du Sanctuaire d’Ocotlán, dont je n’ai jamais cessé d’entendre la voix. »

L’onomatopée, la lettre « R » et le nom Miguel font partie des expériences esthétiques du dadaïsme et du cubisme à cette époque.

Portrait de Miguel N. Lira by Frida KahloInstituto Tlaxcalteca de la Cultura

Remerciements : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Partager cette page avec un ami
Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil