La Femme à la Balance

Mauritshuis

Œuvre issue de la collection de la National Gallery of Art, Washington

Cette scène d'intérieur occupe une place spéciale dans les œuvres de Johannes Vermeer, car elle comporte un message religieux explicite.

Une femme attend patiemment que la balance qu'elle tient dans sa main se stabilise.

La lumière du jour qui pénètre à travers une petite fenêtre située dans un coin de la pièce éclaire le mur et le tableau du "Jugement dernier" situés derrière elle.

Selon une description figurant dans un ancien catalogue de vente aux enchères, cette œuvre était initialement conservée dans un petit coffre, dont les portes pouvaient être ouvertes afin que l'on puisse l'étudier dans un moment de contemplation silencieuse.

La balance
À première vue, cela ressemble à l'une des scènes d'intérieurs quotidiennes que Johannes Vermeer peignait avec minutie. Dans une pièce sombre, une jeune femme tient délicatement une balance dans sa main. Elle attend que celle-ci se stabilise, peut-être afin de peser les pièces d'or et d'argent ainsi que les bijoux posés sur la table. Mais son application n'est pas uniquement due à ces trésors matériels : il y a autre chose en jeu, ici.

Une signification plus profonde
Derrière la jeune femme, on distingue un tableau représentant "Le Jugement dernier". Le Christ est revenu sur Terre pour juger les vivants et les morts. Ainsi, comme la jeune femme, il soupèse les choses, bien qu'elles soient d'une importance bien supérieure. Le Christ jugera également la femme à un moment. Il est en effet représenté juste au-dessus de sa tête. On ignore de quel tableau Johannes Vermeer s'est inspiré pour réaliser sa version du "Jugement dernier", mais étant donné le style employé, il s'agit probablement d'une œuvre flamande de la fin du XVIe siècle.

Des perles et des pièces sur la table
Dans le contexte du "Jugement dernier", les trésors posés sur la table prennent un autre sens. Ils font partie des biens matériels qui n'ont qu'une valeur éphémère.
Ces objets transmettent un message de vanité : le tableau nous rappelle notre propre mortalité et la futilité d'accorder de la valeur à des possessions terrestres.

L'introspection
Sur la gauche, le miroir accroché au mur a son rôle à jouer dans l'histoire : il symbolise l'introspection. Il semble signifier que nous devons examiner les actions et les choix que nous avons effectués au cours de notre vie, avant le Jugement dernier.

Une lumière filtrée
Dans l'angle situé au-delà du miroir, une petite fenêtre établit un lien avec le monde extérieur. Le rideau jaune qui couvre la fenêtre confère un éclat chaleureux à la lumière qui entre dans la pièce. Le long des bords du rideau, la lumière du jour non filtrée pénètre dans la pièce, soulignant ainsi sa semi-obscurité et le sentiment d'introspection.

Des ombres colorées
La délicatesse de la technique de Johannes Vermeer transparaît y compris dans les portions apparemment moins importantes du tableau. La lumière venant de la fenêtre éclaire un petit clou qui projette une ombre sur le mur. Johannes Vermeer s'est servi de différentes couleurs pour ce mur : il a utilisé du gris sur une couche de fond d'un bleu froid pour le plâtre et un badigeon jaune pour le reflet du rideau.

Un visage serein
Le sens du détail de Johannes Vermeer est également perceptible dans les vêtements. Le visage serein de la femme est entouré d'une coiffe d'un blanc éclatant, avec des plis subtils qui captent la lumière. Son regard et ses traits doux confèrent à la scène une atmosphère onirique.

Une tenue magnifique
La coiffe de la femme est fixée à une veste bleue ornée de fourrure blanche.

Le profil de la jupe a donné lieu à diverses spéculations : la femme était peut-être enceinte, ou sa tenue reflétait le style des vêtements en vogue entre le début et le milieu des années 1660, époque à laquelle cette toile semble avoir été réalisée.

La Femme à la Balance by Johannes VermeerNational Gallery of Art, Washington DC

Crédits : histoire

Cette exposition fait partie du projet de Google sur Johannes Vermeer.

Crédits : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Accueil
Explorer
À proximité
Profil