Alignements du Ménec à Carnac Alignements du Ménec à CarnacLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Carnac est mondialement connu pour ses sites mégalithiques datant du néolithique qui ont très tôt frappé l’imagination des observateurs.

Les Alignements du Ménec Les Alignements du MénecLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Les premiers visiteurs n’hésitent pas à déambuler au milieu des menhirs, y compris en voiture hippomobile, s’interrogeant sur ces étranges « grosses pierres. »

Géant du Menec Géant du MenecLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Les idées ne manquent pas pour expliquer leur présence : Pierres « druidiques », lieux de sacrifices rituels, ou romains pétrifiés sur l’ordre de saint Cornély en des temps lointains, etc.

La mère des Korrigans La mère des KorrigansLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Les cartes postales font aussi souvent allusion aux légendes bretonnes comme cette mère des Korrigans, sorte de lutins bretons, qui ont toutefois un sens différent à Carnac.

Les Korigans du Ménec Les Korigans du MénecLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Les petits « Korrigans » photographiés ici sont des enfants de Carnac qui récitent aux premiers touristes les légendes liées aux alignements de menhirs pour rapporter quelques piécettes à la maison.

La Grande Rue et la façade de l'Eglise St-Cornély La Grande Rue et la façade de l'Eglise St-Cornély (1924-08-03)Le Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Une commune surtout rurale, comme bien d’autres

Vue Générale Vue GénéraleLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

En Bretagne, l'organisation spatiale type présente des bourgs ou des villages avec quelques dizaines de maisons mitoyennes sur une ou deux rues proposant les services de bases (école, mairie, église et commerce). Autour gravitent de nombreux hameaux de trois ou quatre foyers liés à l'exploitation agricole.

Vue générale prise des Tumulus du Mont Saint-Michel Vue générale prise des Tumulus du Mont Saint-MichelLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

A Carnac-ville, vers 1910, la commune compte 3269 carnacois, la plupart travaillent la terre et de nombreuses petites exploitations émaillent la commune.
On en voit un exemple au premier plan de cette carte.

Un marin de chez nous, qui connaît la plage aussi bien la nuit que le jour Un marin de chez nous, qui connaît la plage aussi bien la nuit que le jourLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Carnac dispose aussi d’un large front de mer qui permet à une partie de ses habitants d’en exploiter les ressources. Pêche bien sûr mais aussi ramassage des coquillages ou du goémon.

Salines du Bréno Salines du BrénoLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Les salines

Marais salants Marais salantsLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

L’exploitation du sel façonne une large portion du littoral et donne lieu à l’édition de séries de cartes postales qui font le récit de sa récolte

Marais salants du Brêno Marais salants du BrênoLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Le ramassage du sel
De bassin en bassin l’eau de mer augmente en salinité jusqu’à son arrivée dans les œillets où le paludier va pouvoir ramasser le sel cristallisé à l’aide de sa « lousse » pour la fleur de sel et le « simoussi » pour le gros sel. Il reste s’égoutter quelques temps sur place pour perdre son humidité.

LES MARAIS SALANTS LES MARAIS SALANTSLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

La mise en mulon
A plus fort de la récolte, le sel est mis en mulon. Ce petit tas en forme de meule est alimenté à la brouette ou par des bacs portés à dos d’hommes, de femmes ou d’enfants jusqu’à une aire un peu à l’écart des bassins.

Salines du Bréno Salines du BrénoLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

La mise en sac
Le gros sel ainsi obtenu, 50 à 70 kg par œillet, est enfin mis en sac et transporté dans le grenier à sel dont on peut voir un exemple à l’arrière-plan de cette carte postale. Matière précieuse le sel est surveillé par le douanier qui n’est jamais bien loin.

La vendange La vendangeLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

On découvre aussi une activité insoupçonnée avec la présence de vignes, bien au nord de la Loire, qui produisent un petit vin aigrelet à la qualité gustative discutable.

La Grand'Rue et l'Eglise La Grand'Rue et l'Eglise (1911-05-22)Le Carton Voyageur - Musée de la carte postale

La cohésion des habitants autour de leur église
est très forte

Fête de St Cornély, protecteur des bêtes à cornes Fête de St Cornély, protecteur des bêtes à cornesLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Des rites semi-païens s’entretiennent à Carnac, comme la bénédiction des vaches et des chevaux pendant le pardon de saint Cornély.

13 Sept. Pèlerins autour de la Fontaine de St-Cornély 13 Sept. Pèlerins autour de la Fontaine de St-Cornély par Le Rouzic Z.Le Carton Voyageur - Musée de la carte postale

La procession est suivie de la bénédiction des animaux qui rejoignent la fontaine accompagnés des pèlerins, suivant une tradition ancrée de longue date.

Le train à la station Le train à la stationLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Mais tout change avec l’arrivée du train.

Le Rapide arrivant à la Gare de Carnac-Plage Le Rapide arrivant à la Gare de Carnac-PlageLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

S’il existe une ligne Auray-Quiberon dès 1882, c’est la mise en place d’un tramway Etel - La Trinité-sur-mer en 1901 qui révèle le potentiel balnéaire de Carnac.
Les voyageurs rejoignent aussi facilement Carnac-Plage avec le rapide départemental.

La plage et la pointe La plage et la pointe (1913-08-04)Le Carton Voyageur - Musée de la carte postale

C’est le facteur déclenchant du développement du tourisme des bains de mer et de l’urbanisation de la côte avec de nombreuses villas qui vont, à partir de rien, dessiner Carnac-Plage

Dans le fond, Carnac-Ville et le Tumulus de Saint-Michel avec un Coin de Carnac-Plage, donnant les Villas Fleurs-d'Ajonc, Emilia et Jehanne-d'Arc, ainsi que l'Agence de Carnac-Plage Dans le fond, Carnac-Ville et le Tumulus de Saint-Michel avec un Coin de Carnac-Plage, donnant les Villas Fleurs-d'Ajonc, Emilia et Jehanne-d'Arc, ainsi que l'Agence de Carnac-PlageLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Ce sont ces messieurs Georges Pajot et Désiré Jamet qui vont créer la société anonyme de Carnac-Plage dont l’objectif est de « racheter tous les terrains de la plage de Carnac afin d’exploiter et de mettre en valeur ce territoire » jusque-là bien vide.

Le BUREAU DE L'AGENCE, où tous les renseignements sont fournis pour la location des villas et la vente des terrains Le BUREAU DE L'AGENCE, où tous les renseignements sont fournis pour la location des villas et la vente des terrainsLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Une zone de 91 hectares avec quelques rares villas et une dizaine de pins le long de la dune et de la mer. On trouve le bureau de l’agence sur place « où tous les renseignements sont fournis pour la location des villas et la vente des terrains ».

La Plage La Plage (1906-08-24)Le Carton Voyageur - Musée de la carte postale

D’abord asséchée car marécageuse, la zone devient constructible et voit apparaître une grande diversité architecturale selon le souhait de Carnac-Plage SA.

Les Villas, les Peupliers, les Genêts, les Pourpiers, les Troënes Les Villas, les Peupliers, les Genêts, les Pourpiers, les TroënesLe Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Les villas, pourvues d’une avancée à pignon, appartiennent soit au style néo-normand, soit s’inspirent du style breton.

Carnac-Plage. Le Grand Hôtel Carnac-Plage. Le Grand Hôtel (1919-05-10)Le Carton Voyageur - Musée de la carte postale

Les structures touristiques ne sont pas en reste avec par exemple la construction du Grand hôtel en 1902. Cette carte publicitaire illustre les activités balnéaires sur la plage : cabines de bains, jeu de raquettes et les vertus de l’ensoleillement.

Carnac-Plage. Grand Hôtel Carnac-Plage. Grand Hôtel (1914-09-28)Le Carton Voyageur - Musée de la carte postale

La carte postale photographique des mêmes lieux nous montre des abords très végétalisés pour obtenir un cadre le plus sain possible, empruntant même des essences au climat méditerranéen.

Crédits : histoire

Merci à:
La ville de Baud
Le Carton voyageur - Musée de la carte postale

Crédits : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Voir plus
Thème associé
Vous avez du courrier !
Avant les textos et les messages directs, nous recevions des cartes postales
Afficher le thème
Applications Google