Editorial Feature

Découvrez l'architecture gothique à travers l'Europe

Découvrez 14 interprétations différentes du style médiéval

L'architecture gothique est un style architectural qui a prospéré en Europe au Moyen ge. Il est né en France au 12ème siècle et s'est développé jusqu'au 16ème siècle, se propageant à travers le continent. Il a évolué au cours de la construction de grandes églises en région parisienne, dans le but de créer plus de hauteur, de lumière et de volume dans les bâtiments de la ville.

Le mouvement prend racine dans l'architecture romane, un style qui reprenait certaines caractéristiques des bâtiments romains et byzantins, en y associant les traditions locales. Il était généralement caractérisé par des arcs en plein cintre, des murs épais et des piliers robustes. Les éléments principaux de l'architecture gothique étaient des structures en pierre combinées avec de grands pans de verre, des groupes de colonnes, des flèches pointues, de grandes arches, une décoration riche, des voûtes d'ogives et des arcs-boutants, une forme spécifique de contrefort composée d'une structure arquée qui s'étend de la partie supérieure d'un mur à une jetée.

Ce style est connu pour avoir été utilisé dans la construction de grandes cathédrales, abbayes et églises à travers l'Europe. On retrouve ce style dans de nombreux châteaux, palais, mairies et universités. Grands, ornés et impressionnants, les bâtiments de l'architecture gothique sont un indicateur des progrès technologiques et dans les techniques de construction. Nous allons maintenant visiter quelques-unes des structures gothiques les plus impressionnantes de toute l'Europe.

1. Cathédrale Saint-Étienne, Vienne, Autriche

La cathédrale Saint-Étienne est l'un des bâtiments les plus emblématiques de Vienne, et la principale église catholique romaine. La construction de l'église originale commença en 1137, mais la structure fut ravagée par un incendie et seules les fondations de pierre sur lesquelles elle se tenait ont survécu. Depuis lors, la cathédrale a grandi et s'est développée au fil du temps avec une grande section reconstruite après les dommages causés pendant la Seconde Guerre mondiale, et l'ajout de diverses tours et ornements.

Les murs de la cathédrale Saint-Étienne sont en calcaire orné de minutieux détails, et mélangent les styles roman et gothique. L'une de ses caractéristiques les plus frappantes est le toit en tuiles de couleur qui comporte un aigle impérial à deux têtes. Une autre caractéristique intéressante de la cathédrale : ses tours, avec la plus grande (surnommée « Steffl ») et culminant à 136 mètres. Elle est devenue un élément emblématique du panorama de Vienne.

2. Église réformée, Nyírbátor, Hongrie

Nyírbátor est une ville du comitat de Szabolcs-Szatmár-Bereg, située dans la région de la Grande Plaine septentrionale dans l'est de la Hongrie. La ville est connue pour son patrimoine architectural ecclésiastique et laïc datant du 15ème et 16ème siècle. Le bâtiment le plus connu est ce que l'on appelle aujourd'hui l'Église réformée. Construite entre 1488 et 1511, c'est l'une des plus belles structures gothiques internationales de Hongrie. Le beffroi de style Renaissance tardif situé à proximité est le plus grand clocher en bois du pays.

Les moines franciscains construisirent leur église du monastère vers 1480 dans un style gothique tardif. Ses autels et sa chaire figurent parmi les œuvres baroques les plus magnifiquement sculptées du pays. Le bâtiment qui abrite aujourd'hui le Musée István Báthori se dresse près de l'Église. D'abord conçu comme un monastère baroque mineur, il fut construit sur le site d'un monastère encore plus ancien.

3. Cathédrale de Porvoo, Porvoo, Finlande

La cathédrale de Porvoo appartient à l'Église évangélique luthérienne de Finlande. Construite au 15ème siècle, certaines de ses pièces remontent au 13ème siècle. À l'origine, il s'agissait d'une église, qui est devenue une cathédrale en 1723.

Le bâtiment était alors en bois et les premiers murs de pierre furent érigés entre 1410 et 1420. En 1450, l'église a été agrandie de quatre mètres vers l'est et de six mètres vers le sud. L'église a été incendiée et détruite à de multiples reprises ; en 1508 par des pirates danois et en 1571, 1590 et 1708 par les troupes russes. L'apparence actuelle de style gothique a évolué après ces reconstructions, des détails ayant été ajoutés au fil du temps.

4. Storkyrkan, Suède

Storkyrkan (la grande église) est la plus ancienne église de Gamla stan, la vieille ville au centre de Stockholm, en Suède. Storkyrkan fut mentionnée pour la première fois dans une source écrite datée de 1279, et selon la légende, elle fut construite par Birger Jarl, le fondateur de la ville elle-même. Pendant près de 400 ans, ce fut la seule église paroissiale de la ville.

Le bâtiment est un exemple important du gothique suédois en briques, un style d'architecture gothique plus répandu en Europe du Nord, en particulier dans les régions autour de la mer Baltique, qui ne disposent pas de ressources en pierre naturelle. Le gothique de briques se caractérise par un manque de figures et d'éléments de décoration sculptés, contrairement à l'architecture gothique classique. Les éléments utilisés sont souvent la brique rouge, les briques vernissées et du plâtre à la chaux blanche pour créer un contraste visuel. Ces techniques et décorations en briques furent importées de la Lombardie, en Italie.

5. Cathédrale de Visby, Visby, Suède

La cathédrale de Visby fut construite comme église pour les commerçants allemands de Visby, en Suède. La construction de la cathédrale fut financée par une taxe que chaque commerçant allemand arrivant à Visby devait payer. La construction débuta à la fin du 12ème siècle et fut achevée vers 1190.

Vers l'an 1350, l'église fut agrandie et convertie en basilique. Une structure composée de deux étages a également été ajoutée au-dessus de la nef pour servir d'entrepôt aux marchands. Le style de l'église est similaire aux églises romanes de Westphalie et de la vallée du Rhin. Quelques détails lui sont cependant propres, y compris la tour ouest unique ornée de galeries, qui a influencé beaucoup d'églises à Gotland, en proposant un style architectural singulier.

6. Hôtel de ville de Louvain, Louvain, Belgique

L'hôtel de ville de Louvain est un bâtiment emblématique situé sur la grand place de Louvain, en Belgique. Construit entre 1448 et 1469, le bâtiment est célèbre pour son architecture ornementale, avec ses détails en dentelle de pierre. C'est un bâtiment de style gothique tardif brabançon, qui se retrouve notamment aux Pays-Bas et en Belgique. Il a été développé pour rivaliser avec les conceptions élaborées de l'architecture gothique française et utilise la pierre naturelle de la région.

La salle dispose de trois étages principaux, qui suivent l'alignement des fenêtres gothiques pointues sur les trois côtés du bâtiment visibles de la place. Dans la galerie au-dessus se trouve un parapet, derrière lequel s'élève un toit escarpé rehaussé de quatre niveaux de lucarnes. Aux angles du toit se trouvent des tourelles octogonales percées de fentes pour permettre à la lumière de passer. Des statues dans des niches à baldaquin sont réparties dans tout le bâtiment. Des scènes bibliques en haut-relief sont sculptés sur les corbeaux soutenant les statues. Alors que les niches et les corbeaux sont d'origine, les 236 statues elles-mêmes sont relativement récentes, puisqu'elles ont été ajoutées après 1850.

7. Lincoln Cathedral, Lincoln, Royaume-Uni

À une époque, pendant 238 ans (1311-1549), la cathédrale de Lincoln fut le plus haut bâtiment du monde, et le premier bâtiment à détenir ce titre depuis la Grande Pyramide de Gizeh. Elle a perdu le titre en 1549, car sa flèche centrale s'est effondrée et n'a jamais été reconstruite. En dépit de la perte de ce statut, il s'agit toujours de la troisième plus grande cathédrale d'Angleterre et elle représente un point culminant dans l'architecture gothique en raison des ornements à l'intérieur et à l'extérieur du bâtiment.

8. Cathédrale d'Orvieto, Ombrie, Italie

La cathédrale d'Orvieto est une grande cathédrale catholique romaine du XIVe siècle située dans la ville d'Orvieto en Ombrie. La construction du bâtiment a duré presque trois siècles et, à ce titre, le style et les formes sont passées du roman au gothique au fur et à mesure de la construction.
La façade gothique de la cathédrale d'Orvieto est considérée comme l'un des grands chefs-d'œuvre de la fin du Moyen ge. L'une des parties les plus remarquables est la façade dorée, décorée de grands bas-reliefs et de statues.

9. Cathédrale de Florence, Florence, Italie

La cathédrale de Florence, ou Cattedrale di Santa Maria del Fiore, est l'église principale de Florence. Sa construction, de style gothique, commença en 1296 d'après les plans d'Arnolfo di Cambio et fut achevée en 1436. L'extérieur de la basilique est recouvert de panneaux de marbre en différentes nuances de vert et de rose, bordés de blanc. La façade néogothique fut élaborée au XIXe siècle par Emilio De Fabris.

Le style néogothique (aussi connu sous le nom de gothique victorien) est un mouvement qui fut lancé à la fin des années 1740 et qui se développa rapidement lorsque les admirateurs du style cherchèrent à faire revivre l'architecture gothique médiévale en contraste avec les styles de l'époque. Le mouvement s'inspire des caractéristiques du style gothique original. Il reprend notamment les motifs décoratifs, les fenêtres à lancette, les larmiers et les becs de larmier. Le complexe de la cathédrale comprend le baptistère et le campanile de Giotto. Ces trois bâtiments font partie du site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, qui couvre le centre historique de Florence.

10. Notre-Dame de Paris, Paris, France

La cathédrale Notre-Dame est largement considérée comme l'un des plus beaux exemples de l'architecture gothique française et est l'un des bâtiments les plus grands et les plus connus de l'Église catholique en France. Achevée en 1345, la cathédrale fut parmi les premiers bâtiments au monde à utiliser l'arc-boutant. Le bâtiment n'avait pas à l'origine été conçu pour inclure les arcs-boutants, mais après le début de la construction, les murs aux parois les plus minces gagnèrent en hauteur, et des fractures dues à la pression exercée commencèrent à se produire lorsque les murs furent repoussés vers l'extérieur.

Beaucoup d'éléments de la cathédrale ont été ajoutés non seulement comme touches décoratives, mais aussi en tant que support. Par exemple, les petites statues fabriquées individuellement placées tout autour à l'extérieur servent de supports de colonne et pour évacuer l'eau. Parmi celles-ci, les célèbres gargouilles de Notre Dame, conçues pour le ruissellement de l'eau. La cathédrale a un escalier étroit de 387 marches, et tout au long de leur ascension, il est possible de contempler sa cloche et ses gargouilles de près, ainsi qu'une vue sur Paris en arrivant au sommet.

11. Basilique de Saint-Denis, France

La basilique de Saint-Denis est une grande église abbatiale médiévale située dans la ville de Saint-Denis, en banlieue nord de Paris. Le bâtiment est important à la fois historiquement et architecturalement car son chœur, la zone d'une église ou d'une cathédrale équipée de sièges pour le clergé et la chorale de l'église, montre la première utilisation de l'ensemble des éléments de l'architecture gothique.

À la fois stylistiquement et structurellement, l'église symbolisa le passage de l'architecture romane à l'architecture gothique. Avant que le terme « gothique » ne devienne couramment employé, on disait « style français ». C'est la reconstruction de l'abbaye sous l'administration de l'abbé Suger au début du 12ème siècle qui donna une nouvelle impulsion à l'architecture médiévale. Pour la nouvelle structure, une variété de techniques structurelles et stylistiques furent développées et appliquées au bâtiment. C'est l'intérieur de la cathédrale qui montre vraiment la complexité du style gothique, avec une combinaison de vitraux élaborés, de statues et de figurines qui décorent l'église.

12. Église noire, Transylvanie, Roumanie

L'église noire de Brasov, une ville du sud-est de la Transylvanie, en Roumanie, est l'un des lieux de culte les plus grands et les plus importants de la région. Construit par la communauté allemande de la ville, c'est le principal monument de style gothique du pays.

La construction de l'église débuta à la fin du 14ème siècle, mais elle ne fut achevée qu'au 15ème siècle. Une grande partie de la structure extérieure fut construite en grès friable, ce qui provoqua la détérioration des sculptures extérieures et des détails de maçonnerie au cours du temps. La sculpture la plus ancienne semble être le buste très abîmé de Jean-Baptiste, situé au niveau du choeur, reflétant l'art gothique bohémien. Un style gothique plus flamboyant fut utilisé pour les sculptures extérieures, qui servirent à représenter des personnages clés de l'église catholique.

13. Église Saint-Nicolas, Gand, Belgique

L'église Saint-Nicholas est l'un des monuments les plus anciens et les plus importants de Gand, en Belgique. La construction commença au début du 13ème siècle pour remplacer une église romane antérieure, et continua le long du siècle dans le style gothique local de l'Escaut. Les caractéristiques typiques de ce style sont l'utilisation de la pierre bleu-gris de la région de Tournai, la grande tour unique et les tourelles élancées aux coins du bâtiment.

Le bâtiment subit de nombreux changements au cours des siècles en raison de sa détérioration progressive, qui menaça sa stabilité. Les fissures étaient recouvertes de plâtre, les fenêtres étaient maçonnées pour renforcer les murs et, au XVIIIe siècle, de petites maisons et boutiques se dressaient contre les façades délabrées. Au tournant du 20ème siècle, des plans de restauration majeurs émergèrent pour que l'église devienne un monument historique. Les maisons situées à côté de l'église furent alors démolies et les travaux de restauration se poursuivent encore aujourd'hui sur le bâtiment même.

14. Abbaye de Göss, Styrie, Autriche

Située en Autriche, l'abbaye de Göss est un ancien couvent bénédictin et une ancienne cathédrale à Göss, en périphérie de la ville de Leoben en Styrie. L'ancienne abbaye est un grand édifice gothique tardif renfermant une crypte romane ancienne sous le chœur, d'importantes fresques gothiques précoces à l'intérieur de la chapelle Saint-Michel dans le style Zackenstil (style de transition entre le roman et le gothique), et un toit imposant.

Comme pour beaucoup de ces bâtiments, l'église présente des objets amassés au cours des années. L'objet exposé le plus singulier est un rare cercueil réutilisable datant de 1784, au fond ouvert, qui servait à déposer des corps dans une fosse commune. Le but était de permettre aux autorités locales d'économiser le coût des cercueils pour les funérailles des pauvres, mais bien sûr, ce fut une mesure profondément impopulaire et les cercueils ne furent utilisés que pendant quelques mois.

Remerciements : tous les supports
Partager cette page avec un ami
Traduire avec Google
Accueil
Explorer
À proximité
Profil