Chargement…

Au théâtre, le terme d’armurerie désigne l’ensemble des armes - épées, sabres, fusils, pistolets, glaives, poignards, lances - ainsi que les pièces d’armure - casques, cuirasses, cottes de maille, jambières, gantelets, boucliers... Très utilisés sur scène et au cinéma, ces accessoires ont beaucoup évolué depuis les modèles fabriqués en carton ou en bois peint pour les spectacles au XVIIIe siècle. Au siècle suivant, les mises en scène soucieuses de réalisme et de reconstitutions historiques, ont cherché à reproduire avec détails et minutie, les armures de combat ou de parade alors réalisées en métal par des artisans spécialisés. Depuis, le métal a fait place à des matières très variées. Les cottes de maille ne sont plus un assemblage d’anneaux de métal mais un tricot de fil de laine ou de coton, patiné d’une peinture à effet métallique. Le plastique et les résines, moulés par thermoformage sont désormais utilisées pour confectionner les armures. On compte encore une dizaine d’artisans armuriers en France, c’est un métier reconnu et valorisé par le Ministère de la culture et l’Institut national des métiers d’art.

Afficher moinsEn savoir plus
  • Titre: Salle 12 : Armurerie
  • Droits: Jean-Marc Teissonnier - Ville de Moulins

Recommandations

Accueil
Explorer
À proximité
Profil