Paul Helleu : portraits et intimité
Sep 20, 2022 - Jan 1, 2023
Ticket: €16.00*
* Prices displayed are maximum known list price without fees. Other rates may apply
Buy tickets
Proche de Marcel Proust (1871-1922), dont on commémore le centenaire de la mort cette année, Paul Helleu (1859-1927) fut le peintre privilégié des élites au temps de la Belle Époque. C’est sur Paul Helleu que le romancier calqua principalement le personnage d’Elstir dans À la recherche du temps perdu, bien davantage que sur James McNeill Whistler. Robert de Montesquiou, qui prêta à son insu ses traits et ses travers au Baron de Charlus, fut également l’ami fidèle et le plus grand admirateur d’Helleu, allant jusqu’à consacrer un ouvrage entier à son art.



Helleu n’a pas encore bénéficié du même regain d’intérêt que ses compères, les portraitistes John Singer Sargent et Giovanni Boldini. En son temps, sa renommée était pourtant internationale, et il marchait suffisamment sur leurs talons pour que l’éditeur Russell demandât à Helleu, arbitre des élégances, de dessiner le portrait des vingt plus belles femmes de New York pour un album. C’est aussi à lui que l’on doit le décor céleste du plafond de Grand Central Station.



Paul Helleu s’est surtout illustré comme le peintre des femmes. Il les a aimées et portraiturées avec passion sa vie durant, mais aucune autant que son épouse Alice Guérin, dont il dessina la chevelure rousse sans relâche, dès leur première rencontre en 1884. La vie intime et quotidienne de leur foyer représente une part essentielle de son art graphique. Elle apparaîtra dans cet accrochage consacré à Helleu comme un contrepoint à l’élégance racée de ses portraits mondains.
Show lessRead more
Official website
www.musee-orsay.fr
Musée d’Orsay, Paris
Open until 6:00 PM
Google apps