Paris 1874
Mar 26, 2024 - Jul 14, 2024
Ticket: €16.00*
* Prices displayed are maximum known list price without fees. Other rates may apply
Il y a 150 ans, le 15 avril 1874, ouvrait à Paris la première exposition impressionniste. Un groupe d’artistes de tous horizons, parmi lesquels Monet, Renoir, Degas, Morisot, Pissarro, Sisley ou encore Cézanne, décident de s'affranchir des règles et des parcours établis en organisant une exposition indépendante : l’impressionnisme est né. Pour célébrer cet anniversaire, le musée d’Orsay propose au printemps prochain, avec la National Gallery of Art de Washington, une exposition majeure intitulée "Paris 1874. L’instant impressionniste". En quelque 130 œuvres, celle-ci portera pour la première fois un regard neuf sur cette date-clé, considérée aujourd’hui encore comme marquant le coup d’envoi des avant-gardes. Que s’est-il passé exactement en ce printemps 1874 à Paris et quel sens donner aujourd’hui à une exposition devenue mythique ? Que sait-on d’une manifestation dont on ne conserve aucune image et où les impressionnistes étaient minoritaires ? Tel est l’enjeu de l’exposition du musée d’Orsay et de la National Gallery : entrer dans la fabrique d’un mouvement artistique dans le contexte d’un monde en crise et en pleine mutation. Une sélection d’œuvres ayant figuré à l’exposition dite impressionniste de 1874 sera mise en perspective avec des tableaux et des sculptures au Salon officiel montrées au même moment. Cette confrontation inédite permettra de revivre et de souligner le choc visuel des œuvres exposées par les impressionnistes cette année-là, mais aussi de le nuancer.

Invitation à reconsidérer nos aprioris – en regardant de près cette peinture, et en la replaçant dans le contexte de son époque – Paris 1874. L’instant impressionniste soulignera la richesse et les contradictions de la création contemporaine en ce printemps 1874, tout en exaltant la modernité radicale du mouvement impressionniste naissant.

L’exposition fera le point sur les circonstances ayant amené ces 31 artistes (parmi lesquels sept seulement sont aujourd’hui universellement renommés) à se réunir pour montrer leur art en toute indépendance. Le climat de cette période est celui d’un après-guerre, faisant suite à deux conflits : la Guerre franco-allemande de 1870, perdue contre la Prusse, puis une violente guerre civile. Celles-ci avaient dominé l’actualité ; dans ce monde en crise les artistes repensent leur art, cherchent leur voix et explorent de nouvelles directions.

Avides d’autonomie, contestant un système académique qui le plus souvent les rejette, Monet, Degas, Morisot, Pissarro et leurs amis ou confrères se rassemblent sous forme de société anonyme coopérative pour exposer leur travail, au plein cœur du Paris moderne – au 35 boulevard des Capucines, dans l’ancien atelier du photographe Nadar –, en une présentation qui n’a rien d’homogène. Des scènes de la vie moderne ou de plein-air, à la touche enlevée, rapidement exécutées, y côtoient des tableaux plus conventionnels, de même que des gravures, sculptures et émaux. De cet assemblage de 165 œuvres, éminemment divers et inclassable, se dégage un désir commun : celui de faire carrière, en parallèle – ou en complément – de la voie officielle.

Celle-ci sera évoquée au moyen d’une sélection de peintures et sculptures exposés au même moment au Palais de l’Industrie à Paris (à vingt minutes à pied du boulevard des Capucines), à l’occasion du Salon : gigantesque manifestation annuelle, événement de la saison, dominé par d’immenses tableaux mythologiques, religieux ou historiques au « faire » léché, mais où commencent également à poindre de nouvelles tendances, davantage en prise avec la vie contemporaine. Parallèles et recoupements insoupçonnés entre la première exposition impressionniste et le Salon seront révélés, qui permettront de poser un nouveau regard sur des clivages et catégories artistiques moins étanches qu’il n’y paraît.

Avant tout, « Paris 1874. L’instant impressionniste » invite le visiteur à s’interroger sur ce qui, en 1874, constitue une œuvre impressionniste : à quoi tiennent sa différence et sa spécificité ? Celles-ci mèneront un critique parcourant l’exposition, Louis Leroy, à forger ce terme - au départ sarcastique -, qui rapidement qualifiera un mouvement artistique distinct. Au fil des huit expositions du groupe, sous l’impulsion des artistes eux-mêmes, et de la presse dont le rôle essentiel sera ici exploré, les contours et l’identité de l’impressionnisme élaborés en 1874 ne cesseront d’évoluer. Initialement déconcertante, cette peinture rencontrera, des décennies plus tard, un succès retentissant, et quasi universel - à tel point que dans bien des cultures occidentales, voire extra-occidentales, elle séduit encore et demeure présente dans toute une part de l’univers visuel actuel. Un siècle et demi après son émergence, il est temps de faire le point sur l’impressionnisme tel qu’il éclot au printemps 1874, et de réexaminer sa radicalité. « Paris 1874. L’instant impressionniste » comprendra environ 130 œuvres, parmi lesquelles un ensemble de chefs-d’œuvre des débuts de l‘impressionnisme ayant figuré à la première exposition chez Nadar en 1874, ainsi que d’importantes peintures et sculptures d’artistes dominant alors la scène artistique, tels que Gérôme, ou Mercié, exposés et célébrés au Salon de cette même année. Les récents conflits ayant ébranlé la France seront représentés par des estampes, photographies, et de peintures par, entre autres, Detaille et Lançon, alors très estimés. Le Paris moderne, ses rues et boulevards nouvellement bâtis, ses lieux de divertissements et spectacles seront également évoqués au moyen d’œuvres exceptionnelles de Renoir, Degas, Monet, Gonzalès ou Manet, montrées à la première exposition impressionniste, ou envoyées au Salon, le plus souvent sans succès. Figureront également dans Paris 1874. L’instant impressionniste les œuvres d’artistes moins connus, mais faisant partie du groupe d’artistes exposant chez Nadar en 1874 ; certaines, récemment redécouvertes, seront présentées pour la première fois dans ce contexte. Enfin l’exposition inclura un remarquable ensemble de paysages et scènes de plein-air impressionnistes, parmi lesquels Impression, Soleil levant, tableau fondamental pour l’histoire et la construction du terme et du mouvement impressionniste.

Cette exposition est organisée par les musées d’Orsay et de l’Orangerie et la National Gallery of Art, Washington où elle sera présentée du 8 septembre 2024 au 20 janvier 2025.
Show lessRead more
Official website
www.musee-orsay.fr
Musée d’Orsay, Paris
Open until 9:45 PM
Google apps