2012 - 2014

FESTIGRAFF

Doxandem Squad

Festival International de Graffiti au Sénégal
DOXANDEM SQUAD

Le premier festival de graffiti en Afrique au Sénégal organisé par Doxandem Squad en partenariat avec l’Institut Français de Dakar. 

Festigraff, à travers de nombreuses activités, cherche à sensibiliser et promouvoir auprès du public Africain l’art urbain et en particulier le graffiti. La vocation première du Festigraff est de participer au développement des cultures urbaines par le biais du graffiti.  

Ce festival est une fenêtre ouverte sur un univers artistique impressionnant qui suscite la curiosité des populations et une occasion unique pour les graffeurs, les créateurs de  street wear et les néophytes du mouvement hip hop de se donner rendez-vous pour partager et échanger. Le festival prône, entre autre, une expérimentation profonde des autres formes d’art adaptées au graffiti, un échange culturel équitable, et enfin une prise de conscience unanime sur le rôle que joue le graffiti en tant que facteur de stabilité sociale et d’échanges entre les communautés. Au-delà de la promotion des expressions urbaines, Festigraff est aussi l’occasion d’aborder des problématiques de fond, sources d’inspiration et de liant entre les artistes.   

Festigraff c’est aussi la participation de 50 artistes internationaux,  6 sites d’activités , un village du festival qui reçoit 1200 visites par jour, un concert de 2500 personnes, un vernissage d’exposition de 800 invités, une nuit du graffiti de 1000 participants…

MAD Zoo the radiki pit-bull de son vrai nom Serigne Mansour Fall est un artiste de la banlieue dakaroise spécialisé sur le graffiti et le design Street  wear (the radikl sa mark). Il s’appuie sur ce don artistique pour véhiculer ses messages a haute connotation spirituelle de vertu car ému par une grande initiation spirituelle et fervent disciple de Baye Niass. Artiste prônant une ouverture intelligente et du brassage entre culture, ses messages revêtent d'une particularité universelle.  Du haut de ses 26 ans, Mad zoo a su s'imposer dans le milieu à travers son sens du respect, son talent, son calme, sa franchise bref son sens de l'éthique. The radikl concept est un ultime tremplin pour révéler en réalité le secret de la culture hip hop a un public jusque-là profane!!!

"BAXOUL"Pas bien en Wolof Graffix s'opose contre l'insalubrité urbaine.
"XAM SOGA DIEUF MOO GEUNEU WOOR" en Wolof: Graffix nous dit que le Savoir doit précéder l'Action

MOW

Mouhamadou Moustapha SOUARE est un Artiste Sénégalais plus connu sous le nom de MOW 504….MOW (Master Of Wisdom) a commencé le GRAFFITI en 2004. MOW est un artiste à la recherche de sagesse à travers les expressions et connaissances artistiques. Bien qu’ayant un style particulier, il reste un artiste ouvert à toute forme artistique qui peut apporter un plus à son bagage intellectuel. MOW a participé à des festivals de Graffiti comme FESTIGRAFF festival internationale de graffiti au Sénégal, festival XEEX, Graff et Santé, FESTA 2H ,72h HIP HOP GALSEN, BIENNAL 2012. MOW est en même temps infographe-designer et s’intéresse à la peinture digitale et au 3D. Comme designer il a représenté le SENEGAL au CE Contest 2012.

"KERSA" en Wolof Pudeur Mow nous dispense une Leçon de Sagesse sur la Pudeur.
"WISE" un mot qui definit l'essence de l'Art de Mow.
"SET CI BIIR SET CI BITY" Pureté du Coeur et du Caractére par Beau Graff.

BEAUGRAFF

De son vrai nom Birame MBAYE, Beau Graff est un artiste-graffeur né à Guediawaye (Banc-lieu de dakar) où il développe sa créativité dès son plus jeune âge. BEAU découvre l'univers du graffiti en 2008, influencé par son amour pour l'art et la culture HIP HOP. Il fait partie de la nouvelle génération et commence à dessiner très tôt avec MAD ZOO. Il découvrit en lui-même un talent artistique dans la peinture et tout ce qui s’y rattache.

Sa rencontre avec le graffiti lui permet d'exprimer librement ses désirs artistiques après avoir participé à divers festival dans son pays.

TRIGA

Youssoupha TOURE, plus connu sous le pseudo de TRIGA est un artiste graffeur et rappeur né à kaolack.Son style balance entre les personnages et le semi wildstyle. A travers son art, il exprime le respect que le writer a vis-à-vis son entourage.

"PeACE" Triga exprime la Cohabitation pacique des Religion' des Ethnies, et des Castes au Sénégal.
Krafts rufisk 2014

KRAFTSMAN

Ibrahima Khalil KONE, de son nom d’artiste KRAFTS ou encore KM respectivement en diminutif et en abréviation de KRAFTSMAN, Étudiant en pharmacie, KRAFTS est également un artiste dessinateur, un graffeur spécialisé en personnages et portraits. Il fait aussi de la sérigraphie, de la décoration et du design. C’est en 2004 qu’il s’est lancé dans le GRAFFITI et depuis lors il a participé à de nombreuses manifestations (72 HIP HOP – GRAFF et SANTE – FESTIGRAFF 2012) KRAFTS est aujourd’hui l’un des graffeurs sénégalais de la nouvelle génération.

"SPRAY" Krafts rend hommage a l'instrument qui permet aux Graffeur de s'exprimer.
Mbautta Dépeint la vie urbaine Dakaroise.
Romeij dépeint la fonction du graffeur qui embellit son environnement 
Big Key promeut la sécurité routière
El Memf nous rappelle qu'un vieillard qui meurt c'est une bibliothèque qui brûle.

EL MEMF est un jeune artiste graffeur de Bargny qui a vu le jour la même année que la musique  hip hop s’est vulgarisé au Sénégal (1989), a une passion énorme pour ce mouvement d’où son intégration dans la culture urbaine depuis le bas âge.

MEMF est un jeune introverti qui a trouvé refuge dans le HIP HOP comme moyen d’expression pour atteindre les masses. Il pratique le Break Dance et le Rap mais utilise surtout le Graffiti pour vehiculer ses messages.

Il a eu à participer à des festivals comme le festival SL MOUV mais aussi le festival international de graffiti en Afrique/Sénégal (festigraff) organisé par le pionnier DOCTA.

MEMF s’active aussi dans le social avec le mouvement Jeunes Œuvrant pour Bargny (JOB) dont il est le coordinateur.

El Memf en freestyle nous montre une femme cosmopolite

DIABLOS

Styliste, graffeur, plasticien, Maguette TRAORE a pris le nom d'artiste DIABLOS au cours de son adolescence en suivant sa passion pour l'art et la rue.

Dès 2002, il commence à faire du Street Wear et passe beaucoup de temps à dessiner, avec passion sur ses blackbooks qu'il appelle « les livres d'or du graffeur ». DIABLOS arrive à se faire un nom et gangne le respect de ses aines dans le milieu du Graffiti.

Diablos rend hommage à un rappeur Ghost 
Credits: Story

Coordonnateur — Atibou DIALLO
Photographe — Leslie RABINE
Directeur Artistique — Mad Zoo
Concepteur — King MOW

Credits: All media
The story featured may in some cases have been created by an independent third party and may not always represent the views of the institutions, listed below, who have supplied the content.
Translate with Google
Home
Explore
Nearby
Profile