Le Paysage de Grand-Pré, Canada

Un paysage agricole traditionnel exceptionnel et un lieu de mémoire emblématique

Aerial view of the dykelands (2012), Landscape of Grand PréUNESCO World Heritage

D'abord aménagés par les Acadiens dans les années 1680, les terres endiguées, les champs et le village sur les collines ont ensuite été repris et agrandis par les descendants des Planters de la Nouvelle-Angleterre, puis par les immigrants, dont les Anglais et les Écossais, aux XIXe et XXe siècles, et par les Hollandais, après la Seconde Guerre mondiale. 

Photo of the fields (2012), Landscape of Grand PréUNESCO World Heritage

Le parc d’observation offre une excellente occasion de découvrir la beauté intemporelle du Paysage de Grand-Pré. Au loin, le cap Blomidon rappelle aux visiteurs l'importance du paysage pour les Mi'kmaq, les premiers habitants de la région.

Memorial Church (back) (2012), Landscape of Grand PréUNESCO World Heritage


L'église-souvenir de Grand-Pré a été construite par la communauté acadienne en 1922 en souvenir de la déportation de la population acadienne au milieu du 18e siècle. Elle est située près de l'endroit où se trouvait l'église originale de Saint-Charles-des-Mines jusqu'en 1755. L'église-souvenir fait partie du lieu historique national de Grand-Pré, administré par Parcs Canada.

Deportation Cross (2012), Landscape of Grand PréUNESCO World Heritage

La Croix de la Déportation a été érigée en 1924 pour marquer l'endroit d'où les Acadiens ont été déportés en 1755. Elle a été relocalisée à Horton Landing (Vieux Logis) en 2005, plus près de l'endroit où les familles acadiennes sont montées sur les petits bateaux pour être transportées vers les navires pour leur exil forcé vers les colonies de la Nouvelle-Angleterre.

Artistic photo (2012), Landscape of Grand PréUNESCO World Heritage

Le Paysage de Grand-Pré n'est pas seulement un paysage agricole vivant très riche, c'est aussi un lieu qui attire les photographes et les artistes depuis le XIXe siècle.

Grand Pré marshland (2012), Landscape of Grand PréUNESCO World Heritage

La partie ouest du lieu historique national de Grand-Pré, où se trouve la forge, permet de voir de près les terres endiguées. C'est dans cette partie du marais que les Acadiens ont commencé à construire des digues qui ont fini par englober la majeure partie du marais de Grand-Pré.

Parks Canada red chairs (2012), Landscape of Grand PréUNESCO World Heritage

Au parc d'observation, les visiteurs s'assoient souvent dans les chaises rouges de Parcs Canada pour apprécier la vue sur le paysage. 

Picnic in the Memorial Gardens (2012), Landscape of Grand PréUNESCO World Heritage

Les jardins commémoratifs, situés dans le lieu historique national de Grand-Pré, offrent une excellente occasion de pique-niquer. Les jardins formels ont été aménagés par la Dominion Atlantic Railway dans le cadre de la création d'un parc commémoratif à Grand-Pré.

Memorial Church (2012), Landscape of Grand PréUNESCO World Heritage

Grand-Pré est le lieu emblématique du souvenir de la diaspora acadienne. Ses monuments commémoratifs constituent le centre de la réappropriation symbolique par les Acadiens de leurs terres ancestrales. 

Sunset, tractor (2012), Landscape of Grand PréUNESCO World Heritage

Le Paysage de Grand-Pré est un témoignage exceptionnel d'un établissement agricole traditionnel créé dans les années 1680 par les Acadiens dans une zone intertidale, avec des marées de plus de 11 mètres, parmi les plus fortes du monde.

Sunset, marsh road with fence posts (2012), Landscape of Grand PréUNESCO World Heritage

La mise en valeur des terres a utilisé des techniques traditionnelles de digues et d'aboiteaux (écluses en bois) et un réseau de drainage, ainsi qu'un système de gestion communautaire encore utilisé aujourd'hui. Les propriétaires des digues sont membres du Grand Pre Marsh Body, organisme qui coordonne la gestion collective des terres.

Interior of Memorial Church (2012), Landscape of Grand PréUNESCO World Heritage

Les tableaux à l’intérieur de l'église-souvenir décrivent l'histoire de cet important établissement acadien, y compris la Déportation qui a débuté en 1755.

A living agricultural landscape (2012), Landscape of Grand PréUNESCO World Heritage

Le paysage de Grand-Pré est un paysage agricole vivant qui soutient la riche industrie laitière de la région. Le comté de Kings en Nouvelle-Écosse est la plus importante région agricole de la province. Au début du XXe siècle, le comté produisait quelque 9 000 000 de boisseaux de pommes, dont une bonne partie était exportée en Angleterre.

Statue of Evangeline and Memorial Church (2012), Landscape of Grand PréUNESCO World Heritage

En 1847, Henry Wadsworth Longfellow a publié le poème "Evangeline : A Tale of Acadie". Presque immédiatement après sa parution, le poème a obtenu une popularité mondiale et a suscité un intérêt considérable pour Grand-Pré. Le 29 juillet 1920, la Dominion Atlantic Railway a dévoilé une sculpture en bronze d'Évangéline, réalisée par les sculpteurs Henri Hébert et son père, Louis-Philippe Hébert.

The Sun Sets on the Landscape of Grand Pré (2012), Landscape of Grand PréUNESCO World Heritage

À la limite est du site du patrimoine mondial du Paysage de Grand-Pré, à Horton Landing, deux monuments sont dédiés aux Acadiens et aux Planters de la Nouvelle-Angleterre. Les colons acadiens ont participé à l'établissement des terres endiguées et les Planters de la Nouvelle-Angleterre ont étendu et maintenu ces terres pendant plus de deux cent soixante ans. 

Hay Bales (2012), Landscape of Grand PréUNESCO World Heritage

La présence de balles de foin dans le paysage nous rappelle qu'il s'agit d'un paysage agricole vivant, protégé par des kilomètres de digues.

Pastures (2012), Landscape of Grand PréUNESCO World Heritage

Il y a un certain nombre de fermes laitières qui profitent des riches pâturages et des terres endiguées. 

Public Consultations (2012), Landscape of Grand PréUNESCO World Heritage

Le Paysage de Grand-Pré incorporé, qui coordonne la gestion des terres qui font partie du site du patrimoine mondial et de sa zone tampon, a la vision suivante :  Nos communautés et nos partenaires travaillent en collaboration et avec fierté pour protéger et défendre le paysage culturel et agricole vivant de Grand-Pré afin que le monde entier puisse l'apprécier.

A Place for Peaceful Enjoyment (2012), Landscape of Grand PréUNESCO World Heritage

De nombreux visiteurs sont attirés par le Paysage de Grand-Pré pour simplement profiter de sa beauté intemporelle. L'Agence Parcs Canada administre le lieu historique national de Grand-Pré et les terres qui font partie du parc d’observation.

Flags at the View Park (2012), Landscape of Grand PréUNESCO World Heritage

Le parc d'observation de Grand-Pré a été créé en guise de legs aux communautés locales qui ont appuyé l'inscription du paysage sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Aujourd'hui, le parc d’observation est apprécié par les résidents locaux et les visiteurs.

Evangeline Statue and Memorial Church (2012), Landscape of Grand PréUNESCO World Heritage

La statue d'Évangéline accueille les visiteurs à Grand-Pré depuis plus de cent ans. L'héroïne du poème de Henry Wadsworth Longfellow a donné son nom à de nombreuses attractions locales, notamment le sentier d'Évangéline et la plage d'Évangéline.

Crédits : histoire

Cette exposition a été réalisée par Le Paysage de Grand-Pré​ Inc. avec le soutien de l'Agence Parcs Canada :

http://www.paysagedegrand-pre.ca/
www.pc.gc.ca


En savoir plus sur Le Paysage de Grand-Pré et le patrimoine mondial : whc.unesco.org/fr/list/1404/

Photos : Simon d’Entremont, Adam Cornick, Parks Canada, John Robichaud, Jamie Robertson, Claude DeGrâce et Mark Davidson.

Crédits : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Voir plus
Applications Google