Une Maison Forte en Café

Aurélien Camps et sa mère Marie Delolme ont lancé Mary’s Coffee Shop à Saint-Étienne. Ce concept mêle restauration rapide faite maison et lieu d’échanges.

Conception : Fédération Française des Associations de Commerçants

En France, la fève de café fut introduite au 17ème siècle. Elle était à l’époque rare et recherchée : il faudra attendre le siècle suivant pour que les établissements se développent, fréquentés pour leur dimension sociale plus que pour les boissons. 

Par Arthur RickerbyLIFE Photo Collection

Lieux de rencontres et d’échanges intellectuels, certains sont devenus des symboles culturels, à l’instar du Café de Flore ou des Deux Magots. À Saint-Étienne, le Mary’s Coffee Shop mise sur des recettes gourmandes et une ambiance chaleureuse pour remettre cet esprit convivial au goût du jour. 

Par Dmitri KesselLIFE Photo Collection

Mary's Coffee Shop 1
00:00

Les prémices

La création de l’enseigne remonte à 2010. Alexis et sa mère étaient déjà à leurs comptes dans des domaines différents. Ensemble, ils décident de quitter leurs entreprises respectives pour se lancer dans ce projet qui avait déjà mûri depuis plusieurs années. « On est une famille d’entrepreneurs. Quand on aime les choses on entreprend et on fonce ! ». 

Mary's Coffee Shop 2
00:00

D’inspiration américaine, c’est un lieu d’un nouveau genre pour la ville de Saint-Étienne où il n’y avait pas encore de coffee shop. L’idée est simple : proposer des produits gourmands et faits maison dans un cadre familial. 

Mary’s Coffee ShopFédération Française des Associations de Commerçants

Mary's Coffee Shop 3
00:00

Installé près de la faculté, le coffee shop rencontre un succès très rapide auprès des étudiants. Il se développe ensuite en réseau de franchise, qui compte six établissements aujourd’hui. Beaucoup viennent en famille pour le repas du midi ou la pause goûter. 

Mary’s Coffee ShopFédération Française des Associations de Commerçants

Mary's Coffee Shop 4
00:00

Comme à la maison

Malgré son développement, la marque s’attache à garder une fabrication artisanale. Rien n’est surgelé ou industriel. Les produits sont cuisinés le matin même en boutique par les pâtissiers. 

Mary’s Coffee ShopFédération Française des Associations de Commerçants

Mary's Coffee Shop 5
00:00

Cheesecake, pancakes, brownies ou muffins : si les recettes ont évolué en dix ans, elles restent les mêmes dans les six établissements. Chaque point de vente à son laboratoire qui élabore ses propres pâtisseries. Si les clients apprécient les pâtisseries, ils ne se rendent pas forcément compte du travail qu’il y a au petit matin pour les réaliser en coulisses. Selon Aurélien, « c’est un univers vraiment cool ». 

Mary’s Coffee ShopFédération Française des Associations de Commerçants

Côté ambiance non plus, pas question d’entrer dans une standardisation type grandes chaînes. L’expérience client doit être intéressante pour la qualité de ses produits, mais aussi grâce au décor chaleureux, au choix de la musique, au confort des canapés… 

Mary’s Coffee ShopFédération Française des Associations de Commerçants

Mary's Coffee Shop 7
00:00

Un travail d’équipe

La famille se dit très complémentaire. De par son expérience de maman pâtissière, c’est Marie qui est chargée d’élaborer les différentes recettes de gâteaux. Elle s’occupe également de la décoration. Aurélien, lui, gère le côté communication et marketing. Par la suite, son frère Alexis a aussi rejoint l’équipe. 

Mary’s Coffee ShopFédération Française des Associations de Commerçants

Mary's Coffee Shop 8
00:00

Chaque point de vente compte environ sept salariés, dont un responsable, un pâtissier et un barista qui prépare les boissons. L’équipe sera prochainement amenée à recruter d’autres employés, dont un animateur réseau pour gérer les points de vente et les franchisés. 

Mary’s Coffee ShopFédération Française des Associations de Commerçants

Mary's Coffee Shop 9
00:00

L'échange

« Quand on est des gourmands comme nous, c’est toujours un plaisir de servir des pâtisseries toute la journée ». Mais ce qu’Aurélien apprécie le plus, c’est la proximité avec les clients et les salariés. Chaque point de vente a ses habitués. : « on sait à quelle heure ils vont passer, et ce qu’il faut leur préparer ». Cet échange avec les clients lui a manqué pendant le confinement. 

Mary's Coffee Shop 10
00:00

La consommation étant en pleine mutation, Aurélien est convaincu que les clients continueront à privilégier ce type d’offre. Pour l’année 2021, son objectif est de doubler le réseau en ouvrant jusqu’à 4 nouveaux établissements en région Rhône-Alpes, mais aussi en s’éloignant vers le sud. Sans pour autant perdre de vue les habitués ! 

Crédits : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Applications Google