Boucher de père en fils

La plus ancienne boucherie Stéphanoise propose des produits labellisés « Agriculture Biologique » depuis vingt ans.

Conception : Fédération Française des Associations de Commerçants

Boucherie historiqueFédération Française des Associations de Commerçants

Un peu plus de 100 ans d’activité et trois générations : Le Boucher Bio est l’une des plus anciennes boucheries de la région Stéphanoise. Denis Mosnier a grandi dans le magasin de son père. De son enfance, il a gardé le goût des tâches manuelles. Il exerce aujourd’hui le métier avec une même passion pour les valeurs humaines et le respect des animaux, qu’il transmet à son tour à ses apprentis. Sans faire l’impasse, pour autant, sur l'innovation : dans la région, il fut l’un des premiers à proposer des produits biologiques. 

Boucherie historiqueFédération Française des Associations de Commerçants

Le boucher bio extrait 1
00:00

Boucher de père en fils

« Quand vous êtes bercé dans un magasin… la passion se forge au fil des années ». Denis Mosnier a repris la boucherie familiale que son grand-père avait fondé dans les années 1915. Il s’est formé aux côtés de son père après un CAP apprentissage en boucherie et en charcuterie.

Le Boucher Bio Marchés de Vienne et de LyonFédération Française des Associations de Commerçants

Le boucher bio extrait 2
00:00

Il travaille aujourd’hui avec son épouse dans les mêmes locaux que son père, dans le quartier de Monthieu, à Saint Etienne. Cet ancien quartier de mineurs comptait autrefois une trentaine de commerces.

Le Boucher Bio Marchés de Vienne et de LyonFédération Française des Associations de Commerçants

Le boucher bio extrait 3
00:00

La qualité des produits

À son atelier, les bêtes arrivent entières avant d’être travaillées et transformées en charcuterie crue, cuite et sèche.

Le Boucher Bio Marchés de Vienne et de LyonFédération Française des Associations de Commerçants

Le boucher bio extrait 4
00:00

Il ne se limite pas à la viande et aime proposer des combinaisons atypiques, comme des pièces de bœuf aux épices, des brochettes de porc aux fruits secs ou des brochettes de kefta d’agneau aux orties « ça pique un peu, mais c’est pas grave ! »

Le Boucher Bio Marchés de Vienne et de LyonFédération Française des Associations de Commerçants

Le boucher bio extrait 5
00:00

Le label Agriculture Biologique

Depuis l’année 2000, tous ses produits sont labellisés Agriculture Biologique et proviennent des exploitations locales. À l’époque, il voulait sécuriser ses approvisionnements par un label d’état vérifié. 

Le Boucher Bio Marchés de Vienne et de LyonFédération Française des Associations de Commerçants

Le boucher bio extrait 6
00:00

Cette démarche lui permet d’être sélectif. Denis ne travaille qu’avec des éleveurs locaux en agriculture biologique, qui ont en commun d’être passionnées par leur travail.

Le Boucher Bio Marchés de Vienne et de LyonFédération Française des Associations de Commerçants

Le boucher bio extrait 7
00:00

Les marchés

Outre son atelier-boutique, on peut retrouver Denis Mosnier sur les marchés de la région, à Vienne, Saint-Genis-Laval et à Lyon.

Le Boucher Bio Marchés de Vienne et de LyonFédération Française des Associations de Commerçants

Le boucher bio extrait 8
00:00

Depuis plus de trois ans, il est président de l’association M ton marché, qui aide les communes de la région Auvergne-Rhône-Alpes à fidéliser leurs marchés. Il incite les commerçants à s’approvisionner auprès de producteurs locaux dans une recherche de qualité. 

Le Boucher Bio Marchés de Vienne et de LyonFédération Française des Associations de Commerçants

Le boucher bio extrait 9
00:00

Les marchés lui permettent de tisser un lien avec ses clients de tous les jours, « du papi de 80 ans qui vient à 10h du matin au petit bout de chou de 2 ans qui vient chercher sa tranche de jambon ». Ces échanges donnent sens selon lui au métier de commerçant.

Le Boucher Bio Marchés de Vienne et de LyonFédération Française des Associations de Commerçants

Le boucher bio extrait 10
00:00

Réduire les emballages

Denis Mosnier est aussi sensible à la question des emballages « qui va de pair avec le label Agriculture Bio ». Sur les marchés, les emballages plastiques sont maintenant interdits. S’il propose systématiquement un sac à la caisse, les clients sont de plus en plus nombreux à les refuser. 

Crédits : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Applications Google