Une Saga Familiale et Gourmande

À Roanne, le maître chocolatier François Pralus a repris la Maison Pralus, fondée par son père, devenue l’une des ambassadrices du savoir-faire régional.

Conception : Fédération Française des Associations de Commerçants

Manufactures PralusFédération Française des Associations de Commerçants

Le chocolat a fait son apparition en France au 17ème siècle. Il est entré dans les habitudes de la cour du château de Versailles sous Louis XIV, où il était d’abord consommé comme boisson, avant de se démocratiser à cette époque.

Manufactures PralusFédération Française des Associations de Commerçants

L’industrie chocolatière s’est réellement développée au 19ème siècle avec l’émergence des manufactures de chocolat, et des premiers grands noms. Aujourd’hui, la Maison Pralus fait partie des meilleurs artisans chocolatiers français. 

PralusFédération Française des Associations de Commerçants

Maison Pralus 1
00:00

L’enfance en cuisine

C’est en 1948 qu’Auguste Pralus ouvre sa pâtisserie dans la rue principale de Roanne. Il y avait un petit laboratoire installé derrière le magasin : son fils François se souvient : « c’était non seulement un très bon pâtissier, mais surtout un artiste »

PralusFédération Française des Associations de Commerçants

Maison Pralus 2
00:00

Enfant, François participe souvent à la réalisation de gâteaux avec les ouvriers de son père, qui lui transmet la passion de la pâtisserie. Sa création la plus célèbre est une brioche aux pralines roses, la Praluline, qui a rendu la maison célèbre en France comme à l’étranger.

PralusFédération Française des Associations de Commerçants

Maison Pralus 3
00:00

L’apprentissage

En 1988, Auguste confie à son fils François la mission de perpétuer la tradition d’une Maison dont la renommée, grâce à la Praluline, ne cesse de croître. Alors à 16 ans, François entre en apprentissage chez son père, avant de commencer un stage chez Bernachon à Lyon. 

Là, le chocolat est fabriqué à partir des fèves de cacao. Une vraie singularité, explique François « 99% des pâtissiers ne travaillent pas à partir de la fève, mais fabriquent leurs gâteaux ou bonbons avec du chocolat qu’ils font fondre et retravaillent ». 

PralulineFédération Française des Associations de Commerçants

Maison Pralus 4
00:00

Il part ensuite travailler au Brésil dans la maison de Claude Troigros, le fils de deux frères Troisgros, restaurant emblématique de Roanne. C’est à son retour en France qu’il reprend l’entreprise familiale. 

St jeanFédération Française des Associations de Commerçants

Maison Pralus 5
00:00

Après de nombreux essais et quelques échecs, il réussit à produire un chocolat de bonne qualité fait avec des assemblages de divers pays. « J’ai pu faire goûter enfin ma première tablette à mon père, qui m’a dit « c’est très bon, tu peux continuer ». Mais en 1992, il décide qu’il est dommage de faire des mélanges de diverses origines pour un seul chocolat. 

Pralus barres infernales par ThierryBeguinFédération Française des Associations de Commerçants

Maison Pralus 6
00:00

Des crus pur origine

En 1992, il est donc l'un des premiers à se lancer dans les crus pure origine. mettant ainsi en valeur les différentes variétés de cacao, leur origine, leur terroir et le savoir-faire dans la fermentation et le séchage.

Tablettes Pure OrigineFédération Française des Associations de Commerçants

Maison Pralus 7
00:00

Aujourd'hui, la maison Pralus propose 20 tablettes illustrant 20 pays producteurs de cacao différents. Comme pour le vin, les clients peuvent choisir les origines qui leur plaisent le plus. 

Plantation Pralus par Lionel SauguesFédération Française des Associations de Commerçants

Maison Pralus 8
00:00

Le goût du voyage

À force de voyager, François Pralus commence à rêver d’avoir sa propre plantation de cacao. Au cours d’un séjour à Madagascar, il est tombe amoureux du pays et décide d’y créer sa propre plantation en 2004 : 17 hectares de cacaoyers sont plantés sous les grands arbres d’une forêt primaire. Il est l’un des rares artisans chocolatiers en Europe à posséder sa propre plantation. 

Jardin PralusFédération Française des Associations de Commerçants

Maison Pralus 9
00:00

Une manufacture de chocolat et un jardin en permaculture

À Roanne, la manufacture est installée dans une ancienne usine textile de 700m2. 
Chaque année, une centaine de tonnes de chocolat y est produite. Mais la Maison Pralus cultive aussi son jardin en ville : un terrain permet aux employés de se servir en fruits et légumes cultivés sur leur lieu de travail, dans un jardin potager de 2 500m2.

Jardin PralusFédération Française des Associations de Commerçants

Maison Pralus 10
00:00

La relève

Ce jardin est une idée d’Hugo, le fils ainé de François, qui a rejoint l’entreprise il y a trois ans. Il y travaille surtout en pâtisserie. « Dans la famille, il faut savoir qu’on est passionné de cuisine et de gastronomie », précise François, qui raconte que le plus jeune a décidé cette année d’apprendre le métier de boulanger : « j’en suis ravi, mes deux fils vont pouvoir reprendre le flambeau ». 

PralulineFédération Française des Associations de Commerçants

La Maison Pralus vend du chocolat à de grands noms tels que la Maison Troisgros, Pierre Gagnaire, Pierre Hermé… mais aussi à l’étranger. Au fil des années, des boutiques ont ouvert à Paris, Lyon, Saint-Etienne, Clermont-Ferrand…. Et aujourd’hui encore, la Praluline, qui représente 65% de son chiffre d’affaires, est le fer de lance de la Maison.

Crédits : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Applications Google