Ça butine au Museum

Des abeilles de collections et des abeilles sur le toit

HymenoptèresMuseum d'histoire naturelle et préhistoire de Nîmes

Hyménoptères

Ce petit nom, c'est celui de la famille des abeilles. Il regroupe des insectes bien connus, comme les fourmis, les bourdons, les guêpes... 

CouvainMuseum d'histoire naturelle et préhistoire de Nîmes

Sociale

Les abeilles sont des espèces sociales. Elles vivent en essaim. On parle même parfois de super-organisme. Dans celui-ci on trouve la reine, qui pond des œufs, les mâles présents en période de reproduction, des ouvrières...

AbeillesMuseum d'histoire naturelle et préhistoire de Nîmes

Super-organisme

Les ouvrières qui, selon leur âge, s'occupent du couvain, de la ruche, et d'aller récolter du nectar et du pollen, sources de sucre et de protéines.

FrelonsMuseum d'histoire naturelle et préhistoire de Nîmes

Proies

Elles doivent faire face à plusieurs parasites et prédateurs, comme des guêpes, les Cétoines grises, les larves de Fausses-teignes, le Varroa, le Frelon européen...

Frelon asiatiqueMuseum d'histoire naturelle et préhistoire de Nîmes

ou encore le Frelon à pattes jaunes.

ApiculteurMuseum d'histoire naturelle et préhistoire de Nîmes

Apiculture

Sur le toit du Museum, deux ruches ont été installées. Elles renferment deux essaims d'Apis mellifera. Chacune contient environ 60000 butineuses.

Rayon de mielMuseum d'histoire naturelle et préhistoire de Nîmes

Miel

Elles produisent du miel qui a pour fonction première de nourrir le couvain. Pour en récolter, il faut poser des cadres supplémentaires dans une hausse. 

Elles produisent également, temporairement, de la gelée royale, indispensable pour le développement de larves de futurs reines, et aussi le pain d'abeille qui servira à nourrir la ruche en hiver.

RucheMuseum d'histoire naturelle et préhistoire de Nîmes

Butinage

Pour trouver leur site de nourriture, les abeilles sont capables de parcourir jusque 10km autour de leur ruche. Lorsque l'une d'elle trouve un site, elle est capable de le signifier aux autres butineuses en effectuant la "danse en huit".

Abeille ouvrièreMuseum d'histoire naturelle et préhistoire de Nîmes

La danse des abeilles

Cette danse permet d'indiquer la distance et la direction à suivre pour trouver une ressource. 
Elles régurgitent et font goûter à leurs congénères le nectar stocké dans leur estomac, puis le donnent aux ouvrières chargées de sa transformation. C'est la trophalaxie.

Guêpes coucouMuseum d'histoire naturelle et préhistoire de Nîmes

Conservation

Nos abeilles et autres insectes de collections, permettent d'en apprendre plus sur ces animaux. On peut ainsi les comparer ou connaitre leur répartition.
Celles du toit, jouent le rôle crucial de polinisateur, au service des plantes, mis à mal par les activités humaines.

Credits: Story

Réalisation :  Ville de Nîmes - Muséum d'histoire naturelle et de préhistoire   
Iconographie :  © Ville de Nîmes - Muséum d'histoire naturelle et de préhistoire 

Credits: All media
The story featured may in some cases have been created by an independent third party and may not always represent the views of the institutions, listed below, who have supplied the content.
Explore more
Related theme
Nîmes
Discover the history and heritage of the City of Nîmes, Southern France
View theme
Google apps