Le train du Plazaola : gares, trains et personnes

Découvrez le train Pampelune Saint-Sébastien (PSS), le train minier et de voyageurs qui sillonna les vallées accidentées de Navarre et Guipuscoa entre 1905 et 1953.

Conception : Spanish Railways Foundation

Plazaola railway postcard (Between 1914 and 1953)Spanish Railways Foundation

Le train du Plazaola

En 1914 un modeste train minier se convertit en un ambitieux train à voie étroite qui reliait la Navarre et le Guipuscoa par le chemin le plus court, le plus direct : le Train du Plazaola, Pampelune-Lasarte-Saint-Sébastien.

Head of the Plazaola railway station in Latasa (Between 1915 and 1930.)Source d'origine : Royal and General Archive of Navarre

Gares et personnes

Parmi les fermes et les maisons des villages apparurent les temples du chemin de fer, ses gares. De nobles bâtiments construits selon le même modèle où arrivaient et partaient personnes et chargements, avec une rigoureuse liturgie officiée par les cheminots, comme ce Chef de Gare de Latasa.

Pamplona station (Between 1914 and 1953.)Spanish Railways Foundation

À Pampelune, s’établit un nœud de lignes à voie étroite. Dans une gare commune, coïncidaient notre Plazaola à vapeur et le plus moderne Train électrique de l’Irati. De cette ligne, provenait ce courrier à Sangüesa sur le point de partir. C’était en 1955 et notre train avait déjà disparu 2 ans plus tôt.

Témoignage sur l’histoire du train du Plazaola

Un ancien voyageur du train et quelques photos historiques nous racontent comment étaient cette époque et les voyages à bord du train du Plazaola

Women on the Plazaola railway (1921-01-01)Source d'origine : Royal and General Archive of Navarre

Sur les longs quais de ces gares, comme celle-ci de Latasa, des femmes, le 1er janvier 1921, attendant un train à destination de Pampelune ou peut-être attendant un proche dans le train en provenance de Saint-Sébastien, nous l’ignorons.

Témoignage sur le train du Plazaola

« La blague sur le Plazaola » reflète de manière humoristique les conditions des voyages dans ces petits trains à voie étroite.

Railway card of the Plazaola Railway (1935-06-11)Source d'origine : Municipal Archive of Andoain

Une nouvelle classe ouvrière coïncida dans ces vallées avec les éleveurs, bûcherons et agriculteurs : les cheminots. Le Plazaola disposa de personnel dans les trains et les gares, entretenant les voies et, comme ce travailleur de la photo, réparant les trains dans l’atelier d’Andoain.

Queen María Cristina of Habsburg next to one of the wagons of the Plazaola railway (Between 1915 and 1920.)Source d'origine : Municipal Archive of Andoain

À Saint-Sébastien, les trains de Plazaola partageaient la gare d’Amara avec ceux de Ferrocarriles Vascongados. Et même la famille royale, habituelle vacancière à Saint-Sébastien, se laissait voir à côté de nos voitures. La régente Marie-Christine de Habsbourg se promenant à côté d’un train du Plazaola.

Viaduct of the Plazaola railway in Gulina (Between 1914 and 1930.)Source d'origine : Royal and General Archive of Navarre

Trains

En 1914, le XXe siècle entra dans ces vallées, où les modernes machines à vapeur du Plazaola se faisaient une place à côté de champs labourés par des charrues romaines tirées par des bœufs. Un rapide de voyageurs en direction de Saint-Sébastien sur le viaduc de Gulina.

Interior of a passenger wagon of the Plazaola train (Between 1914 and 1953.)Source d'origine : Municipal Archive of Andoain

D’une voiture à cheval sur des chemins boueux au luxe de cette voiture de 1ère classe du Plazaola. PSS, Pampelune-Saint-Sébastien, départ et arrivée d’une ligne qui sillonnait confortablement les paysages les plus agrestes de Guipuscoa et de Navarre.

Steam locomotive of the Plazaola train (Between 1914 and 1953.)Source d'origine : Municipal Archive of Andoain

Les « 130 » de la maison Krauss de type Engerth arrivèrent au Plazaola avec l’extension de leurs services vers Pampelune et Saint-Sébastien prenant la relève des petites locomotives du train minier. Sept de ces machines « 130 » parcoururent le Plazaola. On peut encore voir l’une d’elles, la PV-31, à Ponferrada, León.

Plazaola locomotive (Between 1921 and 1925.)Source d'origine : Royal and General Archive of Navarre

La force de la vapeur sur le point de déplacer cette locomotive Krauss en chemin vers Saint-Sébastien depuis la première gare du Plazaola à Pampelune. C’était les années 20 et ces sept écoliers et leur prêtre et professeur regardaient ébahis ce qui était à l’époque la technologie ferroviaire la plus moderne.

Plazaola train passenger wagon (Between 1914 and 1953.)Source d'origine : Municipal Archive of Andoain

En 1930, arrivèrent du Royaume-Uni les Beardmore, 3 automoteurs diésel avec 30 places entre la 1ère et la 3ème classe, à grande vitesse et opérabilité. Cependant, leur talon d’Achille était que leurs moteurs occupaient un tiers du train. Ils furent retirés dans les années 40.

Plazaola Railway Poster (Between 1914 and 1953)Source d'origine : Euskotren Archive/Basque Railway Museum

Vous désirez en savoir plus sur le train du Plazaola ?

Découvrez son histoire dans cette exposition.

Crédits : histoire

Cette exposition est possible grâce au projet TrailGazers. Elle est financée par la Direction Générale du Tourisme, du Commerce et de la Consommation du Gouvernement de la Navarre, Nasuvinsa, Basquetour, la Députation Forale du Guipuscoa et le Consortium Touristique Plazaola. Elle fait partie du projet « Plazaola Numérique » développé par la Fondation des Chemins de Fer Espagnols (Fundación de los Ferrocarriles Españoles ou FFE). 

Toutes les images ont été fournies par les Archives Royales et Générales de la Navarre, les Archives municipales d’Andoain, les Archives Historiques Ferroviaires du Musée du Chemin de Fer de Madrid - FFE et les Archives Euskotren/Musée Basque du Chemin de Fer. 

Les vidéos appartiennent à la série « Vivez la Voie » (“Vive la Vía”) de la FFE et aux Archives du Patrimoine Immatériel de la Navarre et de l’Université Publique de la Navarre. 

Nous remercions également Xabier Cabezón pour l’inspiration de son site www.leitzaran.net (CC-BY-NC-SA). 

Pour plus d’informations: visitnavarra.es / turismo.euskadi.eus / plazaola.org / trailgazers.eu / viasverdes.com / navarra.viasverdes.com 

#VVPlazaolaDigital 

Crédits : tous les supports
Il peut arriver que l'histoire présentée ait été créée par un tiers indépendant et qu'elle ne reflète pas toujours la ligne directrice des institutions, répertoriées ci-dessous, qui ont fourni le contenu.
Applications Google